•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le collectif inuit Isuma représentera le Canada à la Biennale de Venise

Un Autochtone portant des lunettes rectangulaires foncées est accoté sur un mur et regarde à gauche de la caméra en souriant.

Le cinéaste inuit Zacharias Kunuk

Photo : La Presse canadienne / Michelle Siu

Radio-Canada

Les Inuits d'Isuma seront le visage du Canada lors de la célèbre Biennale de Venise, événement majeur dans le monde de l'art contemporain dont la prochaine édition se tiendra en 2019. Le collectif est notamment mené par les réalisateurs Zacharias Kunuk et Norman Cohn.

Ce choix, effectué par un comité national d’experts, constitue une grande première. Jamais des créations inuits n'ont pris place au pavillon canadien de la Biennale de Venise, indique l’équipe du Musée des beaux-arts du Canada.

L’institution salue la volonté du collectif inuit de « remettre en question les stéréotypes liés aux modes de vie dans le Grand Nord et de briser les barrières grâce à l’art vidéo ».

Créé en 1990, Isuma a marqué l’histoire en tant que première compagnie de films indépendants inuits. Leur but était de pouvoir créer des œuvres montrant le point de vue des artistes issus du peuple autochtone et de préserver ainsi leur culture et leur langage.

Notre survie collective dépend de notre art de travailler ensemble dans un même but, à placer le groupe avant l’individu. Nous espérons pouvoir montrer cette vision de l’art vidéo à Venise, en 2019.

Le réalisateur innuit Norman Cohn

Isuma s’est notamment fait connaître grâce au film Atanarjuat, la légende de l'homme rapide (Atanarjuat : The Fast Runner). Sorti en 2001, le long métrage de Zacharias Kunuk avait été remarqué lors de nombreux festivals, obtenant la Caméra d'or au Festival de Cannes, avant de triompher un an plus tard aux prix Génie, remis par l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision.

Avec les informations de La Presse canadienne

Arts visuels

Arts