•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'urgence psychiatrique de l’hôpital Saint-Sacrement bientôt fermée?

Hôpital du Saint-Sacrement à Québec

Hôpital du Saint-Sacrement à Québec

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'urgence psychiatrique de l'Hôpital du Saint-Sacrement, à Québec, pourrait fermer ses portes. Le syndicat a appris la nouvelle vendredi dernier et se dit inquiet pour la suite des choses.

« Nous avons appris que l'urgence allait fermer, mais nous n'avons pas encore la date », indique Jean-François Marchand, agent syndical de la CNS pour le CIUSSS de la Capitale-Nationale.

L'urgence psychiatrique du Saint-Sacrement compte huit civières. Devant cette menace de fermeture, le syndicat anticipe une supplantation du personnel.

« Depuis un petit bout, il ferme les départements un petit peu partout, le personnel va être obligé de supplanter et tasser d'autres collègues de travail, ça crée de l'incertitude », affirme M. Marchand.

Il ajoute que la clientèle déjà vulnérable pourrait avoir de la difficulté à s'adapter aux changements.

« Il y a beaucoup de patients qui viennent tous les jours. Quand le patient rencontre son client et qu'il n'est pas bien ou désorganisé, il l'inscrit immédiatement à l'urgence », explique-t-il.

Offre de services d'urgence bien adaptée

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, assure que les services à la population n'iront pas en diminuant et qu'une réflexion est amorcée pour mieux « distribuer l'offre de services ».

« Il n'est pas question de diminuer l'offre en termes d'urgence psychiatrique. Ce n'est pas de ça dont il est question », affirme-t-il.

Le ministre a expliqué que les patients qui fréquentent les urgences psychiatriques sont « moins nombreux » dans le secteur Saint-Sacrement qu'ailleurs sur le territoire.

Une rencontre d’informations entre la direction de l’établissement et les représentants du syndicat est prévue le 20 décembre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !