•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Statu quo pour le financement des services sociaux dans le Nord

L'hôtel de ville de Hearst.
L'hôtel de ville de Hearst Photo: Radio-Canada / Francis Bouchard

Le gouvernement ontarien impose un moratoire d'un an sur tout changement à la répartition des coûts des services sociaux dans le district de Cochrane.

Un texte de Francis Bouchard

La décision de la province suscite des réactions partagées dans les municipalités de la région.

Le moratoire avait été demandé par les villes de Kapuskasing, Hearst et Cochrane, qui disaient ne pas avoir les moyens de payer les hausses de contributions exigées en vertu de la nouvelle formule de répartition des coûts qui devait entrer en vigueur en janvier.

Proposée par la Ville de Timmins, la nouvelle formule avait été adoptée majoritairement lors d’un vote, le printemps dernier.

La nouvelle formule prenait en considération les services offerts dans chaque communauté et offrait une réduction aux plus petites municipalités.

La Ville de Timmins devait épargner plus d’un million de dollars tandis que la Ville de Kapuskasing, par exemple, voyait sa contribution augmenter de plus d’un million de dollars.

Nous sentions que la chose juste à faire était d'appliquer la formule actuelle qui a été utilisée pendant des années.

Helena Jaczek, ministre des Services sociaux et communautaires

Le moratoire d’un an doit permettre à la province de compléter une révision de la loi sur les conseils régionaux des services sociaux, incluant le financement et la gouvernance. Il existe dix de ces conseils en province.

Les municipalités de Kapuskasing, Hearst et Cochrane se réjouissent de l’annonce du moratoire.

Le maire de Hearst, Roger Sigouin, affirme que sa municipalité aurait dû augmenter les taxes et réduire des services pour être en mesure de payer 440 000 $ supplémentaires au conseil régional des services sociaux.

Je suis le premier à dire que Timmins paye cher [...], mais ils ont les retombées économiques dans leur communauté, avec des infrastructures et des emplois

Roger Sigouin, maire de Hearst

De son côté, le conseil municipal de Timmins a adopté deux résolutions sur cette question mardi soir.

Une résolution dit que nous allons obtenir un avis juridique pour voir s’il est possible de contester le moratoire. La deuxième est pour retenir les paiements [...] en attendant l’avis juridique et pour demander une rencontre avec la première ministre.

Steve Black, maire de Timmins

Par ailleurs, un processus de médiation amorcé entre les municipalités doit se poursuivre jeudi à Timmins.

Le Conseil d'administration des services sociaux du district de Cochrane gère l'aide à l'emploi, les logements sociaux, les services de protection de l'enfance et les transports ambulanciers dans toute la région.

Nord de l'Ontario

Politique municipale