•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bateau chaviré sur le fleuve : un des cinq canotiers est mort

Une équipe d'urgence devant le fleuve Saint-Laurent.
Les cinq membres d'équipage ont été secourus. Photo: Radio-Canada / Pascal Poinlane
Radio-Canada

Un homme de 39 ans de Québec, Daniel Malenfant, est mort après que le canot à glace dans lequel il se trouvait eut chaviré mercredi sur le fleuve Saint-Laurent, en face du port de Québec. Les quatre autres occupants ont été secourus.

Le naufrage est survenu vers 12 h 30 vis-à-vis de la côte Gilmour, quelques kilomètres à l’est du pont de Québec.

Des travailleurs du port qui ont vu le canot chavirer ont porté secours à quatre personnes. Celles-ci ont réussi à nager jusqu’à la rive.

Un autre canotier dont l'identité a été dévoilée jeudi, Daniel Malenfant, originaire de Rivière-du-Loup, a toutefois été emporté par le courant, mentionne l’un des témoins, Sylvain Chassé.

« On a porté secours [aux quatre personnes], on a fait le 911 et on les a réchauffés, mais il y en a un qui est resté à l’eau et a été emporté par le courant », a-t-il raconté.

Daniel Malenfant est décédé dans les eaux du fleuve Saint-Laurent lors d'une sortie de canot à glace.Daniel Malenfant est décédé dans les eaux du fleuve Saint-Laurent lors d'une sortie de canot à glace. Photo : Facebook de Daniel Malenfant

Hypothermie

La victime a finalement pu être récupérée grâce à l’intervention de deux navires du Groupe Océan après avoir passé environ une demi-heure dans les eaux glacées du Saint-Laurent.

En grave état d’hypothermie, l'homme était inconscient au moment de son sauvetage.

Il est décédé dans un centre hospitalier de Québec mercredi soir, a confirmé la Sûreté du Québec (SQ).

Opération de sauvetage sur le fleuve Saint-Laurent, à Québec, pour secourir l'équipage d'un canot à glace qui a chaviré.Des travailleurs du port de Québec ont prêté secours aux membres de l'équipage. Photo : Radio-Canada / Pascal Poinlane

Succession d'événements

Le canot qui a chaviré appartient au Bistro Le Pape-Georges, selon nos informations. L'embarcation est utilisée dans des compétitions sur le circuit provincial de canot à glace.

Jean Anderson, de l'Association des coureurs en canot à glace, connaît la victime. Il pense qu'une succession d'événements ont pu mener au drame, alors que les conditions de navigation étaient difficiles.

« Les embarcations ont leur limite. On sait que l'équipage en question, c'était quelque chose qu'ils avaient prévu à l'avance », explique-t-il.

On ne veut pas remettre l'activité. On la fait pareil. C'est souvent des erreurs comme ça une après l'autre qui font que ça arrive.

Jean Anderson, de l'Association des coureurs en canot à glace

Avec les renseignements de Pascal Poinlane

Justice et faits divers