•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Carbonear, à T.-N.-L., écarté de son poste après deux mois pour conflit d'intérêts

Un homme souriant photographié assis derrière une table.

Frank Butt a été élu maire de Carbonear en septembre.

Photo : Contribution : Ville de Carbonear

Radio-Canada

Le nouveau maire de Carbonear, à Terre-Neuve-et-Labrador, a été écarté de son poste mardi en raison d'un conflit d'intérêts. Frank Butt a été écarté après que des questions eurent été soulevées au sujet d'un geste posé en 2014, alors qu'il était conseiller.

M. Butt avait présenté une motion pour faire démolir une propriété désaffectée située à côté de sa station-service. La bâtisse avait été démolie aux frais de la Municipalité.

« C'est lui-même qui a présenté la motion, alors que la démolition de cet édifice pouvait avoir pour effet de faire augmenter la valeur de sa propriété », a expliqué le maire adjoint, Chris O'Grady.

Selon M. O'Grady, la décision a été très difficile à prendre pour le conseil.

C'est dommage. Nous n'avons rien à redire sur Frank. C'est un bon conseiller et un bon maire

Chris O'Grady, maire adjoint de la Ville de Carbonear

L'affaire avait été portée à l'attention de la Municipalité en septembre. Le conseil a sollicité un avis légal, mais celui-ci n'a été rendu qu'après les élections municipales du 26 septembre.

M. Butt dispose de 21 jours pour porter la décision en appel.

Entre-temps, le poste de maire restera vacant.

Avec les informations de CBC

Terre-Neuve-et-Labrador

Politique municipale