•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Engouement pour la vaccination contre la grippe

Une fiole de vaccin antigrippal et une seringue
Les autorités de la santé disent que le virus H3N2 sera la souche de grippe prédominante cette saison. Photo: Radio-Canada / Bert Savard
Radio-Canada

La saison de la grippe a officiellement commencé à Ottawa et à Gatineau. Malgré l'incertitude sur l'efficacité du vaccin, les doses de vaccin ont la cote dans les pharmacies.

Selon les chiffres les plus récents, 26 cas de grippe ont été répertoriés à Ottawa, les trois quarts étant des cas d'influenza A, et un quart d'influenza B.

« C'est particulier, parce que normalement, on ne voit pas autant de cas d'influenza B avant le mois de février, environ. C'est plus tôt que d'habitude », a fait remarquer la Dre Geneviève Cadieux, médecin adjointe à Santé publique Ottawa.

On ne connaîtra le taux d'efficacité du vaccin que dans les prochains mois. L'année dernière, le vaccin avait un taux d'efficacité de 42 %. Mais les médecins le recommandent tout de même.

« Avec l'influenza, on est de trois à cinq jours sans fonctionner. On sait que ce n'est pas un vaccin efficace à 100 %, mais ça fait partie de la panoplie d'outils qu'on a pour se protéger », a souligné Carole McConnery, médecin à Santé publique Outaouais.

De nombreux citoyens ont vraisemblablement compris le message, puisque plusieurs pharmacies de la région attestent de leur popularité cette année.

À la pharmacie Brunet de Marie-Pierre Emond, dans le secteur d'Aylmer, il ne reste que quelques doses de vaccin contre la grippe. La pharmacienne croit que les nombreuses campagnes de vaccination ont porté fruit.

Cette année, ça a été une année un peu folle. Les vaccins se sont envolés, les gens ont commencé à réserver leur vaccin en septembre octobre. Rapidement, on n'a plus eu de dose.

Marie-Pierre Emond, pharmacienne

Certains pharmaciens envisagent déjà de commander plus de doses l'an prochain.

Le vaccin antigrippal 2017-2018 contient deux types d’influenzas A, soit le H1N1 et le H3N2, ainsi que deux types d’influenzas B.

La Dre Cadieux a rappelé comment la maladie se transmettait.

« Pour la grippe, une personne infectée va infecter une à deux personnes qui ne sont pas immunisées », a précisé la Dre Cadieux. La maladie se transmet par les gouttelettes qui sont projetées par les personnes infectées.

En Outaouais, le vaccin contre la grippe est offert aux personnes suivantes, dans les cliniques et certaines pharmacies :

  • enfants de 6 à 23 mois;
  • personnes atteintes de certaines maladies chroniques;
  • femmes enceintes atteintes de certaines maladies chroniques, durant toute leur grossesse;
  • femmes enceintes en bonne santé, durant les 2e et 3e trimestres de leur grossesse;
  • personnes âgées de 60 ans et plus;
  • proches des personnes qui ont plus de risques de présenter des complications;
  • proches des enfants de moins de 6 mois;
  • travailleurs de la santé, surtout ceux en contact avec une clientèle vulnérable.

Source : CISSS de l'Outaouais

Où se faire vacciner en Ontario (c'est gratuit pour tous)?

  • chez un fournisseur de soins de santé primaire;
  • chez son médecin de famille;
  • dans des pharmacies participantes;
  • dans des cliniques communautaires.

Source : Santé publique Ottawa

Avec les informations de Claudine Richard et Florence Ngué-No

Ottawa-Gatineau

Santé publique