•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gala Les Olivier : Mariana Mazza humoriste de l’année

Une jeune femme s'adresse à la foule au gala.
Mariana Mazza est l'humoriste du 19e gala Les Olivier. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Nommée humoriste de l'année, Mariana Mazza a été plébiscitée par le public dimanche au 19e gala Les Olivier. Julien Lacroix est l'autre gagnant de la soirée, avec trois récompenses.

Si le gala Les Olivier devait montrer que les femmes ont toute leur place dans l’humour québécois, l’échec a failli être total. Seuls des hommes figuraient au palmarès jusqu’à, l’annonce de l’humoriste de l’année en toute fin de soirée.

Dans un bref discours, Mariana Mazza a remercié son équipe et surtout le public, avec le sarcasme qui a fait sa réputation.

Merci d’avoir levé vos fesses pour aller à votre ordinateur pour voter. Il y a eu un taux de participation plus élevé que durant les élections municipales.

Mariana Mazza

Mariana Mazza est la première femme à remporter le prix de l'humoriste de l'année depuis Lise Dion en... 2002.

Présentée comme favorite avec cinq nominations, la jeune femme a failli repartir bredouille. Mélanie Ghanimé, Virginie Fortin, Michèle Deslauriers (nommée en duo avec Philippe Laguë), Marie-Lyne Joncas (avec Sacha Bourque) ou encore les Grandes crues n’ont pas réussi à remporter une seule statuette. Même constat pour les séries où les personnages féminins sont mis de l’avant (Lâcher prise et Les Simone).

Les jeunes au rendez-vous

Dans ce palmarès très masculin, les jeunes ont su tirer leur épingle du jeu, à commencer par Julien Lacroix, l’artiste le plus primé de la soirée. Sacré découverte de l'année, l’humoriste de 24 ans a également triomphé dans les catégories du numéro d'humour et de la capsule ou sketch web humoristique.

Autre représentant de la nouvelle génération, Guillaume Lambert a été récompensé pour la série web humoristique L'âge adulte. Cette fiction « dit beaucoup : "Sois donc qui t’es vraiment, pis assume, va au bout des affaires". Le monde va s’en porter mieux, sauf, bien sûr, si vous êtes un pervers sexuel! », a plaisanté l'artiste sur scène.

Un homme brandit un trophée sur scène, victorieux.L'âge adulte avec Guillaume Lambert (photo) est sacrée meilleure série web humoristique de l’année. Photo : Radio-Canada

Découverte de l'année en 2010, Pierre Hébert a attendu sept ans avant d'être à nouveau récompensé aux Olivier. Il a reçu dimanche le prix du spectacle d'humour pour Le goût du risque.

De leur côté, Simon Leblanc et Olivier Thivierge ont décroché l'Olivier de l'auteur/spectacle d'humour. Simon Leblanc, honoré pour son spectacle Tout court, avait l'air d'être le premier surpris. « Ça n’a pas de bon sens parce que ça doit être le show le moins écrit de toute l’industrie », a-t-il déclaré, déclenchant des rires dans la salle.

Plus habitué aux prix, François Bellefeuille a été le premier lauréat de la soirée. Le natif de Trois-Rivières a remporté le prix du spectacle d'humour/meilleur vendeur après être reparti les mains vides l'an dernier.

François BellefeuilleFrançois Bellefeuille Photo : Radio-Canada / Mathieu Valiquette

Comme en 2015 et 2016, Les beaux malaises ont remporté le trophée de la comédie de l’année. La troisième (et dernière) saison de la série créée par Martin Matte a pris le meilleur sur Boomerang, Lâcher prise, Les Pêcheurs et Les Simone. La fiction Les Appendices tire aussi sa révérence et son équipe a conclu l'aventure de la meilleure des manières, avec le prix de la série télé humoristique.

François Morency aborde les sujets qui fâchent

Le début de la soirée a été marqué par le discours d’ouverture de François Morency, maître de cérémonie pour la deuxième année consécutive. Tel qu’il l’avait promis, l’animateur a abordé les allégations d’agressions sexuelles qui visent Gilbert Rozon, l’ancien président de Juste pour rire, temple de l’humour québécois, ainsi que les menaces de mort reçues par Guy Nantel.

Cette année, c’est d’une lourdeur! […] J’ai hâte que le pot devienne légal.

François Morency

L'humoriste en est presque venu à regretter la polémique de l’an passé, quand la compagnie d'assurance de l'Association des professionnels de l'industrie de l'humour (APIH) avait demandé le retrait d’un numéro de Mike Ward et Guy Nantel.

Plutôt que de parler de Gilbert Rozon (qu’il n’a jamais nommé), François Morency a préféré mettre de l’avant celles et ceux qui ont dénoncé des comportements inappropriés. Des applaudissements nourris ont suivi la déclaration. Tout au long de la soirée, des humoristes ont fait allusion aux problèmes de harcèlement sexuel.

Parmi eux, Korine Côté et Mehdi Bousaidan ont fait une démonstration loufoque des situations inacceptables et des solutions, parfois suprenantes, pour calmer les ardeurs de certains. Le pantalon de Mehdi Bousaidan a particulièrement souffert.

Un homme asperge un autre homme avec de la mousse d'extincteur d'incendie.Korine Côté, Mehdi Bousaidan et François Morency ont tenté de trouver des solutions au harcèlement sexuel. Photo : Radio-Canada

Hommage à Dominique Lévesque

L'humour a parfois laissé la place à l'émotion, notamment lors de l'hommage rendu à Dominique Lévesque, mort d'une crise cardiaque en décembre 2016. Juste avant d'annoncer l'humoriste de l'année, Dany Turcotte, Marie-Lise Pilote et Émile Gaudreault ont rappelé le talent de celui avec qui ils ont partagé l'aventure du Groupe sanguin. « Si vous manquez un peu d'inspiration, on a gardé de ses cendres et on les vend au gramme », a plaisanté Dany Turcotte.

Les gagnants du 19e gala Les Olivier

Humoriste de l'année

Mariana Mazza

Spectacle d’humour de l’année

Le goût du risque, de Pierre Hébert

Découverte de l’année

Julien Lacroix

Spectacle d’humour/Meilleur vendeur de l’année

François Bellefeuille, de François Bellefeuille

Comédie télé de l’année

Les beaux malaises – saison 3

Numéro d’humour de l’année

Lettre à mon ex, de Julien Lacroix

Capsule ou sketch web humoristique de l’année

Julien, de Julien Lacroix

Série web humoristique de l’année

L’âge adulte

Balado humoristique de l’année

Mike Ward sous écoute

Série télé humoristique de l’année

Les Appendices

Capsule ou sketch radio humoristique de l’année

Debout les comiques - Le petit monde de Billy, de Billy Tellier

Auteur de l’année/Spectacle d’humour

Simon Leblanc et Olivier Thivierge pour Tout court, de Simon Leblanc

Metteur en scène de l’année

Charles Dauphinais pour Le goût du risque, de Pierre Hébert

Avec les informations de La Presse canadienne

Humour

Arts