•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Luc Castilloux de retour après avoir cuisiné pour des vedettes du hockey et de la musique

Luc Castilloux prépare des assiettes dans un restaurant
Les ingrédients frais et locaux sont en vedette dans les plats du chef acadien Luc Castilloux. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le chef Luc Castilloux est de retour à Moncton, au Nouveau-Brunswick, après avoir travaillé dans l'Ouest canadien et aux Bahamas où il a cuisiné dans l'hôtel de Mark Messier, ancien joueur de la LNH.

« Je travaillais pour un ami d'un ami de la famille Messier et il avait besoin d'un chef. Alors j'ai eu la chance d'y aller », explique Luc Castilloux.

Cette expérience de travail lui a permis de cuisiner pour des vedettes du sport et de la musique, comme Pharrell Williams, Vince Neil ou Dave Matthews.

« Il y a beaucoup d'athlètes et de musiciens qui vont à Harbour Island parce que c'est très privé, donc ils ne se font pas tanner », souligne M. Castilloux.

En plus des rencontres qu'il a pu faire, le chef originaire de Moncton a vécu une expérience de travail qu'il n'est pas près d'oublier.

« Pour un chef, avoir l'occasion de travailler avec des fruits de mer qui sont tellement frais, c'est une expérience que je n'oublierai jamais », dit-il.

Même s'il aimerait retourner travailler aux Bahamas un jour, il se dit très content d'être de retour chez lui. « C'était plutôt pour la famille, les amis et pour mes enfants, pour qu'ils soient dans une communauté francophone. »

Passionné par la cuisine, le chef nouvellement installé dans les cuisines du club de golf Royal Oaks compte bien modifier le menu du restaurant pour y inclure le plus de produits locaux.

Luc Castilloux en entrevueMême s'il aimerait retourner travailler aux Bahamas un jour, Luc Castilloux est content d'être de retour chez lui. Photo : Radio-Canada

« J'aime cuisiner, travailler avec des produits locaux, des produits frais, créer des choses et montrer aux gens de nouvelles recettes, des plats. J'aime juste la culture », conclut Luc Castilloux.

Reconnaissant pour ses expériences à l’étranger, rien n'équivaut pour lui à un bon repas en famille ou entre amis dans sa ville natale.

D’après un reportage de Gabriel Garon

Nouveau-Brunswick

Emploi