•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaspé touchée par un sérieux problème de logements

Centre-ville de Gaspé
Centre-ville de Gaspé Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Construire de nouveaux appartements à Gaspé est une mission impossible pour plusieurs entrepreneurs. En effet, le coût plus élevé des matériaux de construction par rapport aux grands centres, ou même à Rimouski, en décourage plusieurs.

Pourtant, le nombre de logements privés disponibles à Gaspé n'a jamais été aussi bas depuis cinq ans. Le taux d'inoccupation est passé, en seulement un an, de 5,7 % à 1,7 %.

C'est l'expansion de l'usine de pales d'éoliennes LM Wind Power qui a créé cette pénurie de logements avec l'embauche de 300 employés supplémentaires.

Actuellement, il est pratiquement impossible de se trouver un 4 et demie ou un 5 et demie au centre-ville de Gaspé. La demande n’est donc pas un problème.

Entrepreneur en construction, Jean-Claude Curadeau a construit un immeuble de 10 logements en 2010 au coût de plus de 1 million de dollars, dont une mise de fonds d'environ 300 000 $.

Les coûts de construction sont assez exorbitants, souligne-t-il, les matériaux à Gaspé ça coûte plus cher étant donné le transport.

Jean-Claude Curadeau, entrepreneur

Le projet aurait peut-être pu lui coûter moins cher, mais il tenait à acheter ses matériaux à Gaspé pour encourager l'économie locale.

À ses yeux, il est trop risqué pour les plus petits entrepreneurs de Gaspé de construire un immeuble de plus de 25 logements, même si, à court terme, il semble y avoir de la demande.

Le bassin de la population n’est pas grand et les gens quittent à région pour se trouver un emploi, fait-il valoir.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, assure que des projets de construction de nouveaux logements sont sur la table.

Ça prend les reins solides, c'est clair. Ceci étant dit, c'est faisable quand même, il y a des plus petits projets qu'on voit présentement. Il y a de plus petites constructions qui sont en train de sortir au centre-ville, parce que le besoin est criant.

Daniel Côté, maire de Gaspé

Dans la région, c'est aux Îles-de-la-Madeleine où la situation est la plus critique. Il est pratiquement impossible de se trouver un logement avec un taux d'inoccupation de 0,6 %.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Habitat