•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une harde de caribous sera déplacée en Ontario

Un jeune caribou au pelage blanc et brun, recouvert partiellement de neige
Un jeune caribou Photo: iStock / JellisV

La ministre des Richesses naturelles et des Forêts, Kathryn McGarry, annonce un plan de déménagement d'une harde de caribous qui risque de disparaître de l'île Michipicoten, dans le nord-est du lac Supérieur, en Ontario à cause de la présence d'une meute de loups.

Les caribous avaient été réintroduits sur l’île au début des années 1980. On pouvait en compter jusqu’à 700.

Ils ne seraient maintenant plus qu’une centaine, les loups ayant pu se rendre sur l’île en passant par un banc de glace qui s'est formé à l'hiver 2013.

Un loup étendu dans un champ.Les loups ont réussi à regagner l’île Michipicoten en empruntant un rare banc de glace qui s’est formé dans le lac Supérieur il y a quelques années. Photo : U.S. Fish and Wildlife Service, File/The Associated Press

Dans un communiqué, la ministre McGarry indique « qu’en collaboration avec la Première Nation de Michipicoten, une bonne partie de la population des cervidés restante sera déplacée aux îles Slate, afin d’assurer leur survie ».

Ces îles n’ont aucun prédateur et accueillent déjà une harde de caribous.

Le déplacement devrait se faire par hélicoptère au début de l'année prochaine.

 

Nord de l'Ontario

Protection des espèces