•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une 17e baleine noire de l’Atlantique Nord trouvée morte cette année

Trois scientifiques examinent un amas de matière organique sur la plage.
Les restes de la 17e carcasse de baleine noire de l'Atlantique Nord ont été trouvés le 27 novembre sur une île du Massachusetts. Photo: Fonds international pour la protection des animaux
CBC

Une carcasse de baleine noire en état de décomposition avancé échouée sur une île du Massachusetts est considérée comme étant la 17e trouvée cette année dans les eaux américaines et canadiennes.

Les restes du mammifère marin ont été découverts le 27 novembre sur une plage de l’île de Nantucket, non loin de Cap Cod.

Des chercheurs ont déterminé qu’il s’agit d’une 17e carcasse, et non l’une de celles déjà répertoriées en mer cette année. Heather Pettis, scientifique au Centre Anderson Cabot de l’Aquarium de la Nouvelle-Angleterre, à Boston, explique qu’elle aurait préféré de loin que ce soit une carcasse déjà répertoriée.

Des tests génétiques permettront de confirmer cette classification, mais il faudra des mois pour en obtenir le résultat.

La carcasse n’est plus qu’un amas de matière organique. Elle est « dégonflée », disent les scientifiques, parce que les organes internes se sont décomposés beaucoup plus vite que la masse de graisse sous la peau.

La présence des nageoires toujours reconnaissables a permis aux scientifiques d’identifier la carcasse comme celle d’une baleine noire de l’Atlantique Nord, explique Marianna Hagbloom, adjointe à la recherche au Centre Anderson Cabot.

Les scientifiques estiment que la population de baleines noire de l’Atlantique Nord a diminué de 4 % cette année à cause de la mort de 17 d’entre elles. C’est une grande perte pour cette espèce qui compterait maintenant moins de 450 individus.

Les scientifiques ne découvriront peut-être jamais de quoi est morte la 17e, mais certaines parmi les autres sont mortes à la suite de collisions avec des navires ou parce qu’elles s’étaient empêtrées dans de l’équipement de pêche.

D'après un reportage de Shane Fowler, CBC

Nouveau-Brunswick

Animaux