•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux ministres albertains se rendront aux Jeux olympiques de Pyeongchang

La cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Calgary de 1988.
La cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Calgary de 1988 Photo: AFP / AFP/Getty/Jonathan Utz
Radio-Canada

Sarah Hoffman, la vice-première ministre de l'Alberta, et Ricardo Miranda, le ministre de la Culture et du Tourisme, feront partie de la délégation de Calgary pour observer les Jeux olympiques, à Pyeongchang, en février, a annoncé la première ministre, Rachel Notley.

La province pourrait être en train de préparer le terrain pour un soutien à une possible candidature de Calgary aux Jeux de 2026.

Le maire de Calgary, Naheed Nenshi, indique qu’il n’a pas encore reçu la réponse officielle de la province qu'elle serait prête à financer une candidature de la ville pour 2026.

Calgary espérerait recevoir environ 10 millions de dollars, à la fois des gouvernements provincial et fédéral. Le maire croit que l’annonce du voyage des deux ministres en Corée du Sud pourrait être un signe.

« Un signe fort »

« J’imagine que c’est un signe fort, que s'ils veulent observer, c'est qu’ils sont prêts à assumer leur part des coûts du comité de candidature », dit Naheed Nenshi.

Le conseil municipal de Calgary a adopté une motion le mois dernier qui lui permet de contribuer à hauteur de 1 million de dollars supplémentaires aux travaux préparatoires de la Ville en amont d'une candidature.

Le coût d'une telle candidature au Comité olympique international est estimé à 30 millions de dollars.

Le conseil municipal veut que Naheed Nenshi demande aux gouvernements provincial et fédéral de partager le coût de la soumission avant que la Ville ne décide d’investir davantage dans ce projet.

À l’Assemblée législative, jeudi, la première ministre, Rachel Notley, a indiqué que son gouvernement n’avait pas encore pris de décision officielle à ce sujet.

On est encore à l’étape de la recherche et de l’établissement des faits.

Rachel Notley, première ministre de l'Alberta

La première ministre a ajouté que c’est Calgary qui a invité la province à assister à la cérémonie d’ouverture, pour poursuivre cette recherche. Le coût du déplacement de ses deux ministres aux Jeux olympiques de février se fera aux frais de la Ville de Calgary.

Le maire de Calgary sera aussi de la partie

Naheed Nenshi indique que la Ville a reçu un bon nombre d'accréditations pour les Jeux olympiques de Pyeongchang et qu'il compte, lui aussi, s'y rendre.

« En fait, assister aux Jeux olympiques en tant qu’observateur est, comme je l’ai compris, une obligation pour les villes qui veulent poser leur candidature », explique le maire de Calgary.

Ce ne sera pas la première fois que Naheed Nenshi assistera à des Jeux olympiques. Mais, comme Calgary pourrait être intéressée à soumettre sa candidature, ce voyage sera probablement plus du travail que du plaisir, estime le maire.

D’habitude, il aime passer du temps avec les athlètes et leurs familles pendant qu’il assiste aux compétitions.

Naheed Nenshi affirme que, durant ce séjour, son temps sera plus occupé par des réunions que par des compétitions de patin de vitesse.

Alberta

Sports