•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un adolescent plaide coupable au meurtre de la petite Teresa Robinson

Le corps de Teresa Cassandra Robinson, 11 ans, a été retrouvé le 11 mai dans la réserve Garden Hill, à environ 500 kilomètres au nord-est de Winnipeg

Le corps de Teresa Robinson, 11 ans, a été retrouvé dans la réserve de Garden Hill

Photo : Facebook

Radio-Canada

Un adolescent a plaidé coupable du meurtre prémédité de Teresa Robinson, une fillette de 11 ans dont le corps a été retrouvé dans la réserve manitobaine de Garden Hill au Manitoba en mai 2015.

Le 5 mai 2015, Teresa Robinson célébrait la fête d'une amie et devait rentrer chez elle à pied vers 21 h, mais elle n'est jamais arrivée à sa résidence.

Le corps déchiqueté de l'enfant a été découvert six jours plus tard dans une région boisée en périphérie de Garden Hill à 500 km au nord de Winnipeg.

La partie supérieure du cadavre manquait, rongée par des animaux. Son crâne a été récupéré à 9 mètres de ses restes, ce qui amenait à croire qu'elle avait été victime d'une attaque à l'ours. Toutefois, une autopsie a révélé que la petite avait subi une agression sexuelle au moment de sa mort.

Des agents de la police fédérale ont recueilli des échantillons de sang donnés volontairement par des hommes et garçons âgés de 15 à 66 ans pour effectuer des tests d'ADN.

Le tribunal a appris que l'adolescent, qui a maintenant 17 ans, a fourni un échantillon génétique lors de la collecte d'ADN, ce qui a permis à la police de le lier concrètement au crime et de l'arrêter en mars 2016.

« Il est prêt à admettre que [le meurtre] a été commis au cours d'une agression sexuelle », a déclaré Katherine Dowle, avocate de l'accusé, à la Cour.

L'adolescent comparaîtra de nouveau devant la justice en février pour l'audience de détermination de sa peine. La Couronne et la défense recommanderont conjointement la peine maximale applicable aux jeunes, soit 10 ans de garde en milieu fermé et de surveillance dans la collectivité.

Manitoba

Autochtones