•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Weinstein : le code de conduite de l’Académie des Oscars plaît à ses membres canadiens

Harvey Weinstein, à la cérémonie des Oscars en 2014

Harvey Weinstein, à la cérémonie des Oscars en 2014

Photo : The Associated Press / Jordan Strauss

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des membres canadiens de l'académie responsable de la cérémonie des Oscars accueillent avec espoir le nouveau code de conduite adopté mercredi par l'organisation.

L'Academy of Motion Picture Arts and Sciences a décrété que ses membres doivent agir éthiquement et avec « respect pour la dignité humaine, l'inclusion et un environnement solidaire qui favorise la créativité ». Toute personne qui « compromet l'intégrité » de l'académie pourrait être suspendu ou expulsé.

Le nouveau code de conduite a été mis en place dans la foulée des nombreuses allégations d'inconduites sexuelles qui ont miné l'industrie et poussé l'Académie à expulser le producteur Harvey Weinstein, en octobre.

Un symbole fort

La directrice de distribution des rôles montréalaise Lucie Robitaille dit avoir été étonnée d'apprendre que l'Académie n'avait pas de code de conduite jusque-là, mais espère que celui adopté nouvellement mènera à des changements.

La monteuse sonore torontoise Jane Tattersall estime que le code de conduite est un symbole fort venant d'une organisation respectée.

Elle ajoute qu'on a tacitement permis que des comportements répréhensibles continuent de se produire pendant plusieurs années et elle croit qu'on commence à voir la fin de ce phénomène.

Le mois dernier, des groupes représentant les artisans de la scène et de l'écran ont annoncé qu'ils appliqueraient un code de conduite à l'échelle de l'industrie, dans le contexte d'une nouvelle approche collective visant à mettre fin au harcèlement sexuel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !