•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

156 M$ pour le nouvel aréna du Grand Sudbury selon les estimations

Croquis du nouvel aréna sur le chemin Kingsway dans le Grand Sudbury.
Les contribuable sudburois paieront le nouvel aréna pendant 30 ans selon les recommandations du service des finances de la Ville. Photo: ville du Grand Sudbury
Radio-Canada

La première pelletée de terre n'est pas encore faite, que déjà les contribuables auront à éponger une dette de 90 M$ pour le futur aréna sur le chemin Kingsway. Cette dette échelonnée sur 30 ans ajoute 66 M$ en intérêts sur cet emprunt.

Un texte de Benjamin Aubé

Dans le rapport présenté plus tôt cette semaine lors des délibérations budgétaires, le directeur des finances de la Ville, Ed Stankiewicz, a expliqué que l’administration prévoit de payer 5,2 M$ par année dès 2022 pour financer la dette.

Le nouvel aréna en chiffres :

  • Coûts de construction : 100 millions $
  • La Ville veut recueillir 10 millions $ dans le cadre d’une campagne de financement
  • Emprunt : 90 millions $
  • Financement annuel de la dette : 5,2 millions $ sur 30 ans (2021-2051)
  • Coût de l’aréna avec intérêt : 156 millions $ (basé sur des prévisions du coût de construction, du taux d’intérêt et de la cote de crédit de la Ville du Grand Sudbury)

Le financement de la dette sera assuré par une augmentation annuelle de 0,3 % sur la facture de taxe des contribuables jusqu’en 2021.

M. Stankiewicz ajoute que le choix de payer la dette plus rapidement signifierait que le contribuable aurait à payer d’un à deux pour cent de plus en taxe municipale.

« Le financement d’une dette est la seule façon de réaliser un tel projet. Ce modèle permet de répartir les coûts sur plusieurs générations qui profiteront du bâtiment », dit-il.

L’emplacement toujours contesté

Le choix de dépenser plus de 100 M$ sur un site privé n’a pas de sens.

Mark Signoretti, conseiller municipal quartier 1

Le conseiller Mark Signoretti est toujours convaincu que la Ville a fait une erreur en pariant sur le site du chemin Kingsway.

M. Signoretti ajoute qu’il n’est pas contre l’idée de financer une dette pour un nouvel aréna mais il croit encore que le centre-ville est l’option la plus rentable.

Le conseiller en entrevue à l'hôtel de ville de Sudbury.Le conseiller municipal Mark Signoretti insiste sur le fait que l’amphithéâtre est un projet public, entièrement financé par les contribuables. Photo : Radio-Canada / Joël Ashak

« Si l’on rénovait l’aréna qu’on a présentement au centre-ville pour la moitié des coûts, nous disposerions alors de 50 M$ de plus pour maintenir nos services et les infrastructures comme nos routes en piètre état », conclut-il.

Le budget final de la Ville du Grand Sudbury doit être adopté le 12 décembre.

Nord de l'Ontario

Politique municipale