•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Présentation de la nouvelle pièce communautaire de L'UniThéâtreLes neiges

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Plusieurs acteurs sont sur scène.  Deux sont assis et font semblant d'écrire une lettre.

La pièce met en vedette une douzaine de membres de la communauté francophone d'Edmonton.

Photo : Radio-Canada / Lyssia Baldini

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les neiges, de Michel Garneau, une pièce créée il y a près de 40 ans, est en fait une collection de plusieurs vignettes sur ce que représente l'hiver au Canada. La mise en scène de Vincent Forcier présente une adaptation de la pièce à l'hiver de l'Alberta.

Un texte de Lyssia Baldini

La pièce Les neiges se veut représentative des beautés de l'hiver, mais aussi de l'enfer et des difficultés que peut apporter cette saison.

Grâce au collectif, des membres de la communauté qui font partie de la pièce, il y a place à l'interprétation.

Un homme se tient devant un décor de théâtre.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Vincent Forcier, metteur en scène de la pièce Les Neiges, espère faire rire le public, mais aussi le faire pleurer.

Photo : Radio-Canada / Lyssia Baldini

Dans les Prairies, on a un sentiment un peu plus fermier, on est peut-être un peu plus connecté à la terre [Alors quand l'hiver arrive] c'est quelque chose qui nous affecte vraiment, mais c'est ça, l'idée d'explorer le tout de l'hiver.

Vincent Forcier, metteur en scène, « Les neiges »

Le collectif représente bien la communauté d'Edmonton et est constitué d'une majorité de jeunes, mais aussi de personnes d'âge mûr. Une belle distribution, selon Vincent Forcier. En tout, 12 personnes, avec et sans expérience, monteront sur scène pour livrer le spectacle et leur vision commune.

Une femme est habillée en habits d'hiver et tient dans sa mitaine une boule de neige.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Il y a même des batailles de boules de neige sur la scène!

Photo : Radio-Canada / Lyssia Baldini

Le jeune metteur en scène, également danseur, a voulu apporter une nouveauté à la pièce en tissant une toile autour des 12 comédiens, tout en ajoutant plus de mouvements. Sa combinaison de tempête de mots, d'effets de lumière et de son, emportera le spectateur dans un univers bien particulier; journées douces et ensoleillées de l'hiver, mais aussi journées sombres et glaciales.

Une première

C'est une première, que la production communautaire soit présentée en hiver. Brian Dooley, directeur artistique de L'UniThéâtre, voulait faire quelque chose pour la période des fêtes, afin de célébrer l'hiver.

Huit personnes forment un cercle sur le sol.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lors de la récréation de l'école, les jeunes s'amusent à faire des anges dans la neige.

Photo : Radio-Canada / Lyssia Baldini

Ce sera également la première pièce d'une nouvelle comédienne, Lucie-Maude Desroches. Passionnée de théâtre, elle est très heureuse de faire ses premiers pas sur scène. Une belle expérience, selon elle, qui lui permet de comprendre l'univers au-delà de l'apprentissage de textes.

C'est excitant de travailler au sein d'une équipe qui est passionnée et motivante, mais aussi d'être impliquée dans tout le processus créatif; ça fait vraiment une belle expérience pour moi.

Lucie-Maude Desroches, orthophoniste

Son métier d'orthophoniste lui apporte une certaine expertise dans la prononciation du vocabulaire familier et d'époque, pour aborder différents accents et pour verbaliser plusieurs expressions dans la pièce.

Une femme se tient devant un décor de théâtre bleuté.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une première prestation théâtrale pour l'orthophoniste, Lucie-Maude Desroches.

Photo : Radio-Canada / Lyssia Baldini

Lucie-Maude Desroches joue dans deux scènes, une scène de groupe, ce qui lui permet de jouer avec toute l'équipe, mais aussi une scène à deux personnes.

Un premier rôle qui aurait pu être difficile, mais je trouve qu'on a été super bien dirigés par Vincent.

Lucie-Maude Desroches, orthophoniste

Cette scène, qui est plus touchante, présente un échange de lettres entre une femme et son mari, qui est bûcheron et travaille en région éloignée. La femme essaie de lui faire partager sa réalité; de beaux moments, mais aussi des moments plus difficiles, car elle est seule au foyer avec leurs enfants.

Une femme et un homme se tiennent debout l'un en face de l'autre.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le courrier était le seul moyen de communication pour rejoindre une femme au foyer à son mari dans camps, en forêt.

Photo : Radio-Canada / Lyssia Baldini

La séparation pouvait être déchirante, pouvait durer plusieurs mois en raison des conditions de travail, sans réels moyens de communication à l'époque.

La pièce Les neiges est un texte à la fois poétique et réaliste, présentant des moments sympathiques et drôles, mais aussi des moments plus nostalgiques et sombres.

Je veux faire rire le public, mais je veux aussi qu'il pleure. Cette pièce a le pouvoir de faire les deux.

Vincent Forcier, metteur en scène, « Les neiges »

C'est une belle façon de découvrir une autre vision du temps des fêtes, vécu à une époque éloignée.

Les représentations ont lieu du 7 au 10 décembre 2017, à 20 h, ainsi que le samedi et le dimanche, à 13 h.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !