•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Le Montréal souterrain, c’est quoi?

    Film de tournage (silencieux) pour les nouvelles, 6 décembre 1967

    Il y a 50 ans, le plus important passage souterrain au monde est inauguré au centre-ville de Montréal. Désormais, la capitale québécoise sera qualifiée de ville souterraine. Mais qu'est-ce que ce Montréal souterrain qui fascine tant les touristes? Portrait de nos archives.

    Daté du 6 décembre 1967, ce film de nouvelles silencieux nous montre la cérémonie d’inauguration du passage Bonaventure. C’est précisément à ce moment que le réseau souterrain de Montréal devient le plus long du monde, atteignant 4,8 km. « Nous ne formons plus qu’un », peut-on lire sur une affiche lors de la cérémonie. L’ouverture de ce tunnel permet en effet de relier la Place Bonaventure, la Place Ville Marie et la gare Centrale. Le Montréal souterrain compte alors 10 immeubles de bureaux, 240 boutiques, 36 restaurants et 4 salles de cinéma.

    Le réseau souterrain au centre-ville de Montréal a été pensé comme une solution à un grand problème de la vie moderne : la circulation automobile. C’est ce qu’explique le narrateur Pierre Tisseyre en 1968 dans ce documentaire de l’émission Canada Magazine, qui vise à faire connaître le Canada à l’étranger.

    C’est ainsi qu’à Montréal, Vincent Ponte et ses collaborateurs ont trouvé une solution. Ils ont bâti un ensemble de rues et de galeries souterraines climatisées qui laisse loin derrière lui tout ce qui a été fait dans le monde jusqu’à présent.

    Pierre Tisseyre

    L’urbaniste Vincent Ponte, dit s’inspirer d’une idée de Léonard de Vinci qui consiste à placer les véhicules et les piétons à des niveaux différents. À l’aide d’une maquette, il précise son concept et parle des projets à venir, notamment aux abords de la rue McGill College.

    Montréal connaît alors un véritable boom dans son développement urbain. La Place Ville Marie, la Place des Arts, l’Expo 67, Habitat 67 sont autant de travaux entrepris au fil de la décennie 1960.

    En 1962, la tour Place Ville Marie a permis à la ville souterraine de prendre forme. Construite entre 1966 et 1967, la Place Bonaventure sera officiellement inaugurée le 8 avril 1968. Puis, en 1992, c’est la tour du 1000 de la Gauchetière qui complétera ce quadrilatère, ajoutant même une patinoire intérieure au réseau souterrain.

    En fin de compte, l’attrait du Montréal souterrain se trouve ainsi peut-être dans la pensée derrière ce grand projet, dans le souffle de l’époque qui l’a vu naître et dans ses édifices devenus emblèmes de la métropole.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Grand Montréal