•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le papier de l'usine de Dolbeau-Mistassini de retour sur les rails

Une locomotive sur un rail

Un train de marchandises du Canadien National

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après plusieurs années d'absence, le transport ferroviaire entre Normandin et Dolbeau-Mistassini reprendra du service à compter de lundi. Les locomotives serviront surtout à transporter le papier surcalandré produit à l'usine de Dolbeau-Mistassini.

Un texte de Meghann Dionne

À l'heure actuelle, jusqu'à 20 camions circulent sur les routes de la région en partance de l'usine de Produits forestiers Résolu (PFR) à Dolbeau-Mistassini pour transporter son papier surcalandré.

Lorsque le transport ferroviaire sera entièrement opérationnel, ce nombre devrait osciller entre 5 et 10 camions.

C’est une bonne nouvelle. Quand le train passe, c’est synonyme d’activité économique.

Une citation de : Mario Fortin, maire de Normandin

Le bois d'oeuvre canadien en plein essor

L'industrie du bois d'oeuvre canadien se porte bien en ce moment puisque de nombreux travaux de reconstruction en Colombie-Britannique et aux États-Unis sont en cours à la suite de récentes catastrophes naturelles.

Réduire les coûts de production

Le marché du papier est quant à lui en difficulté selon Karl Blackburn, le directeur principal des affaires publiques et des relations gouvernementales chez PFR.

« Il y a une conjoncture économique qui favorise le bois d’œuvre. Par contre, pour ce qui est du papier, dépendamment des types, il y a des épées de Damoclès sur la tête de l’industrie », explique M. Blackburn.

Karl BlackburnAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le porte-parole de PFR, Karl Blackburn.

Photo : Radio-Canada

Le transport ferroviaire permettra donc de faire économiser sur les coûts de production d'après lui.

« C’est une bonne nouvelle parce qu’effectivement, le fait de réutiliser le transport ferroviaire fait en sorte d’améliorer la compétitivité et les coûts pour l’usine de production de Dolbeau-Mistassini », ajoute-t-il.

L'entreprise PFR a par ailleurs indiqué avoir investi plusieurs millions de dollars pour relancer le service ferroviaire sans toutefois en préciser le montant exact.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !