•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le scalp symbolique d’Edward Cornwallis mis en vente

Un bout de peau d'orignal et une hachette

Elizabeth Marshall explique que le faux scalp qu'elle présente symboliquement comme étant celui d'Edward Cornwallis est une touffe de poils d'orignal que son chien a rapporté à la maison.

Photo : Gracieuseté d'Elizabeth Marshall

Radio-Canada

Une militante micmaque de la Nouvelle-Écosse veut vendre un faux scalp qu'elle présente symboliquement comme étant celui d'Edward Cornwallis, le fondateur d'Halifax.

Elizabeth Marshall est membre de la Première Nation d’Eskasoni, au Cap-Breton. Professeure d'histoire, elle milite depuis longtemps pour les droits de son peuple.

Elle organise des enchères dont le clou sera la vente du scalp symbolique d'Edward Cornwallis. Elle précise qu'il s'agit en fait d'une touffe de poils d'orignal.

Elle explique que le but de son geste est d'attirer l'attention sur le traitement des Autochtones.

Mme Marshall estime que les Blancs ne respectent pas suffisamment les Autochtones en général. Un récent projet minier sur des terres sacrées l'a incitée à agir.

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'Edward Cornwallis est un personnage qui divise l'opinion publique en Nouvelle-Écosse.

L'ancien officier britannique a fondé Halifax en 1749 et par conséquent, bon nombre de rues de rues dans la province portent son nom, tout comme des monuments et des édifices. Mais il est aussi bien connu pour la guerre qu'il a menée contre les Micmacs. Il avait promis une récompense à quiconque lui rapporterait un scalp de Micmac, homme, femme ou enfant.

Edward Cornwallis avait aussi pris la décision de déporter les Acadiens. L’opération a commencé en 1755 tandis que Charles Lawrence était gouverneur.

D’après un reportage de Marc Babin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Nations métisses et autochtones