•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Condos et appartements à la place de l’Hôpital de Montréal pour enfants

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
L'édifice laissera place à des condos, des appartements locatifs et des logements sociaux.

L'édifice laissera place à des condos, des appartements locatifs et des logements sociaux.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ancien Hôpital de Montréal pour enfants, qui date de 1904, est démoli pour laisser place à un vaste projet immobilier qui abritera des condos, des appartements locatifs et des logements sociaux.

Pour les copropriétés, rien n’a été laissé au hasard dans les deux tours d'environ 300 unités chacune, qui y seront érigées. La première phase est presque toute vendue.

La clientèle est « assez variée » et cosmopolite, explique Marco Fontaine, directeur principal des projets résidentiels de Devimco.

Parmi les acheteurs, on trouve également des gens de tous âges.

Deux tours remplaceront l’ancien hôpital pour enfants de Montréal.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Deux tours remplaceront l’ancien hôpital pour enfants de Montréal.

Photo : Radio-Canada

Les familles y seront les bienvenues et l'on songe à construire une école, ce qui rend le projet plus attrayant pour les résidents des quartiers avoisinants.

Une partie du boulevard René-Lévesque en direction ouest sera fermée jusqu'à dimanche, le temps de pouvoir démolir le bâtiment.

Le site chevauche une partie de la ville de Westmount et de l'arrondissement Ville-Marie. Pour le promoteur immobilier, il fallait accommoder toutes les instances, y compris la Ville centre.

Il affirme avoir répondu aux demandes en prévoyant des logements de deux et trois chambres.

On nous a demandé plus d'espaces verts, c'était une demande qui était importante au niveau de la communauté, donc, on a augmenté notre offre.

Marco Fontaine, directeur principal des projets résidentiels de Devimco

« On est rendu à 40 % » pour l’offre d’espaces verts, a dit M. Fontaine. Quelque 15 % de l'espace est réservé à des logements abordables et encore 15 % à des logements sociaux. Et un centre communautaire sera aménagé.

Pour l’éventuelle école primaire, un espace est déjà réservé, mais la décision définitive relève du ministère de l'Éducation.

Le processus de construction devrait débuter dès l'an prochain. Le coût du projet s'élève à 400 millions de dollars.

D'après un reportage de Chu Anh Pham

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !