•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grippe frappe fort à Calgary

Fond bleu, des bulles représentant le virus.

Une représentation du virus de la grippe.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les plus récentes données fournies par les Services de santé de l'Alberta (AHS) révèlent que la ville de Calgary détient plus de la moitié des cas de grippes recensés dans la province.

Il y a eu 652 cas de grippe détectés dans la métropole albertaine depuis la fin du mois d’août et 190 personnes hospitalisées en lien avec le virus durant la même période.

« [Ces chiffres] ne sont pas surprenants parce que nous savons que la grippe est grave et peut mener à des hospitalisations », rappelle la Dre Judy Macdonald, responsable des Services de santé de l'Alberta pour la région de Calgary.

ll y a eu un total de 1147 cas de grippe confirmés à l’échelle de la province. De ce nombre, 320 ont mené à des hospitalisations.

Pour l’instant, les médecins ne sont pas encore en mesure de dire pourquoi les chiffres sont aussi élevés alors que l’hiver n’a pas même encore officiellement commencé.

« Je ne crois pas qu’il y ait de vraies explications pour [cette situation]. C’est juste la trajectoire du virus et la transmission entre personnes », explique Paul Labrecque, médecin à l’Hôpital Sheldon Chumir, à Calgary.

C’est très tôt dans la saison.

Paul Labrecque, médecin à l’hôpital Sheldon Chumir

La plupart des cas recensés sont liés à l’influenza de type A de sous-type H3N2. Cette version du virus, plus contagieuse, peut avoir de sérieuses conséquences chez les personnes âgées et les enfants en bas âge.

À Calgary il y a eu 505 cas d’influenza de type A contre 147 cas d’influenza de type B. À Edmonton, on compte 115 cas liés au type A contre 9 cas liés au type B.

Le virus a entraîné la mort de cinq personnes, trois à Calgary, une à Edmonton et une dans le sud de la province.

Miser sur la prévention

Il est important de rester à la maison si on présente des signes d’infection pour éviter de propager le virus, conseille le Dr Labrecque.

« Ce n’est pas nécessaire de consulter un médecin pour la grippe. Si on a des symptômes, il faut rester à la maison et boire beaucoup de liquides », explique-t-il.

Quand on va à l’hôpital, on transmet le virus aux autres personnes.

Paul Labrecque, médecin à l’Hôpital Sheldon Chumir, à Calgary

Paul Labrecque rappelle qu’il est également possible de prendre de l’ibuprofène ou de l’acétaminophène pour soulager les symptômes. Le médecin recommande aussi de se laver les mains régulièrement et surtout d’être patient.

« Ça prend presque 10 jours pour guérir. Les antibiotiques ne peuvent pas aider [plus que ça] », prévient-il, en rappelant l’importance de la vaccination avant le début de la saison.

« La vaccination, c’est la chose la plus importante que l’on peut faire pour prévenir la grippe et la transmission entre personnes », souligne-t-il.

D’ailleurs, il semblerait que les dernières campagnes de vaccination ont porté fruit, puisque, cette année, 100 000 personnes de plus se sont fait vacciner qu’à pareille date, l’année dernière, selon les chiffres des Services de santé de l'Alberta.

Alberta

Santé publique