•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bertrand Cantat aurait été violent envers d’autres femmes

Le chanteur français Bertrand Cantat avec son groupe Detroit, en 2014

Bertrand Cantat

Photo : Getty Images / FRED TANNEAU

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Bertrand Cantat, qui a été reconnu coupable en 2003 de la mort de Marie Trintignant, avait déjà été violent avec ses anciennes conjointes, comme le révèle une enquête du Point.

Le chanteur de Noir Désir a été condamné à huit ans de prison pour l'homicide involontaire de sa conjointe, l'actrice Marie Trintignant. Il a obtenu une libération conditionnelle en 2007 après quatre ans de prison.

Les musiciens de Noir Désir étaient au courant de ces événements violents. De manière anonyme, l’un des membres du groupe a révélé que Kristina Rady, la femme de Bertrand Cantat, avait demandé à ses proches de mentir pendant le procès pour le meurtre de Marie Trintignant.

Marie Trintignant en costume d'époque lors d'un tournage en 2003Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marie Trintignant en 2003

Photo : AFP/Getty Images / AFP

Kristina Rady savait que Bertrand Cantat avait « tenté d’étrangler sa petite amie en 1989 », révèle le musicien de Noir Désir. Les membres du groupe avaient décidé de ne rien dévoiler, en espérant que Bertrand Cantat « se soigne ».

Le chanteur avait alors refusé de consulter un psychologue et avait soutenu ne pas avoir « un problème avec les femmes, [que c'était] les problèmes qui [avaient] un problème avec [lui] ».

Kristina Rady aurait été victime de la violence du chanteur, sous forme de bousculades, avant la mort de Marie Trintignant et également par la suite, après la reprise de leur union. Elle s’est suicidée en 2010.

Kristina Rady dans une cour de justice à Vilnius en 2004Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Kristina Rady en 2004

Photo : Getty Images / ERIC FEFERBERG

Depuis sa libération en 2007, Bertrand Cantat a tenté de reprendre sa carrière musicale, d'abord avec Détroit en 2013, et ensuite avec son premier disque solo, qui paraîtra prochainement. Des musiciens du groupe Détroit, soit Pascal Humbert et Bruno Green, participent à cet album solo, dont le premier extrait s’intitule L’Angleterre.

En 2011, l'annonce de sa participation dans une pièce de Wajdi Mouawad avait créé la controverse. Le Théâtre du Nouveau Monde (TNM) avait finalement fait marche arrière et avait présenté la pièce sans la présence du musicien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !