•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La libération conditionnelle du policier James Forcillo est révoquée

James Forcillo entouré de caméras à sa sortie de la cour.

Le policier James Forcillo sort du tribunal à Toronto en 2016.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada

L'agent James Forcillo de la Police de Toronto, condamné pour la mort de Sammy Yatim qu'il avait abattu dans un tramway en 2013, devra rester en prison, en attendant son appel.

Un tribunal a annulé sa libération sous caution, après qu’il eut violé, selon la police, ses conditions de libération, plus tôt ce mois-ci.

Malgré son assignation à domicile, il ne se trouvait pas à la demeure prévue de son fidéjusseur, lors d'une visite d'inspecteurs, affirme la Couronne.

L'agent devra comparaître en cour le 15 décembre pour s'expliquer à ce sujet. Il est accusé d'omission de se conformer à une condition.

L'appel de Forcillo relativement à sa condamnation pour tentative de meurtre doit être entendu l'an prochain.

Toronto

Justice et faits divers