•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Fidélité et longévité pour Le Jour du Seigneur

    Titre «le jour du seigneur» à travers un encadré et des symboles liés au catéchisme

    Infographie d'ouverture de l'émission Le Jour du Seigneur en 1969

    Photo : Radio-Canada

    Radio-Canada

    Le 2 décembre 1962, l'émission Le Jour du Seigneur est diffusée pour la première fois à la télévision de Radio-Canada. 55 ans plus tard, cette messe dominicale télévisée est toujours à l'antenne. Retour en archives sur quelques moments forts l'émission à travers le temps et les transformations de l'Église.

    L’émission Le Jour du Seigneur se veut « le témoin privilégié de l’Église canadienne en prière ». Avec une telle longévité, l’émission a connu quelques variations, au niveau de sa plage horaire notamment, mais sa formule est demeurée sensiblement la même.

    Chaque dimanche, à 10 h, Radio-Canada télédiffuse la célébration eucharistique d’une communauté paroissiale choisie dans l’ensemble du pays. D’abord enregistrée au même endroit, l’émission se déplace par la suite d’un océan à l’autre pour la messe de paroisses catholiques francophones. Des célébrations de plus grande envergure sont aussi à l’horaire. À l’occasion, Le Jour du Seigneur diffuse aussi des rassemblements d’autres confessions.

    Les premières années

    Le Jour du Seigneur, 11 août 1963

    Cette émission du 11 août 1963 est la plus ancienne conservée dans nos archives. Nous vous en présentons un court extrait. De la chapelle du Collège Saint-Laurent, la messe est célébrée en français et en latin par le prêtre Louis Racine.

    À partir de mars 1965, l’Église catholique met en œuvre sa réforme élaborée lors du concile Vatican II. Au nombre des transformations, le prêtre se rapproche de l’assemblée et la messe en latin est abandonnée pour une célébration en langue vivante. On laisse aussi les fidèles participer davantage aux célébrations. L’attitude de l’officiant devient plus joyeuse et accueillante, moins axée sur la pénitence.

    Le Jour du Seigneur, 30 octobre 1966

    Le Jour du Seigneur vit cette transformation de près et se rapproche lui aussi des gens. Cet extrait du 30 octobre 1966 l’illustre bien. L’émission se déroule dans une paroisse du quartier ouvrier de Pointe-Saint-Charles, à Montréal. En introduction, le présentateur père Dupuis s’entretient avec le curé de la paroisse Saint-Jean, Georges Briand. Celui-ci accueille les fidèles sur le parvis de l’église, une pratique impensable quelques années auparavant. Les paroissiens interrogés apprécient grandement ce nouvel accueil. « On est ensemble, on collabore, on est unis », résume une fidèle de longue date.

    Le Jour du Seigneur à grand déploiement

    Le Jour du Seigneur, 10 décembre 1967

    Dans ses années fastes, l’émission couvre aussi de grands événements. C’est le cas le 10 décembre 1967, alors que le cardinal Paul-Émile Léger fait ses adieux en tant qu’archevêque de Montréal. La messe qu’il préside est alors diffusée de la basilique Notre-Dame de Montréal. « Je vous abandonne mes frères, mais je vous emporte avec moi », déclare-t-il dans son homélie. Le surlendemain, le Cardinal Léger atterrit en Afrique pour entreprendre sa grande mission.

    Proche des travailleurs d’Hydro-Québec

    Le Jour du Seigneur, 5 avril 1970

    Le plus souvent diffusée d’une église, l’émission change à l’occasion de décor. C’est le cas le 5 avril 1970, alors que la messe télévisée se déroule à la centrale thermique d’Hydro-Québec, située à Tracy. Le père Benoît Lacroix, un dominicain, préside cette célébration eucharistique hors du commun. Dans cet extrait, vous verrez communier les employés de la centrale avec leur casque sur la tête! Avec la nationalisation de l’électricité et les grands projets hydroélectriques, la société Hydro-Québec revêt alors une symbolique bien particulière.

    La messe à gogo de la Superfrancofête

    Le Jour du Seigneur, 25 août 1974

    Le Jour du Seigneur est aussi du Festival international de la jeunesse francophone, la Superfrancofête, qui se déroule à Québec en août 1974. La messe Jeunesse Monde est présidée par le cardinal Maurice Roy au Colisée de Québec. Signe du temps, ce sont les chants du renouveau liturgique qui sont cette fois à l’honneur.

    Radio-Canada et Le Jour du Seigneur

    Le Jour du Seigneur, 9 novembre 1969

    Radio-Canada accueille aussi Le Jour du Seigneur dans ses studios. Comme dans cet extrait du 9 novembre 1969, diffusé en direct du studio 42 de la Maison Radio-Canada, à Montréal. L’attitude détendue du célébrant Yvon Robert, guitare à la main, est frappante. Une mouvance folk est dans l’air. François Dompierre, artisan bien connu de Radio-Canada, œuvre comme directeur musical de l’émission.

    Pochette de disque avec le titre « le jour du seigneur » entouré d'une ronde des symboles de l'émission sur un fond nuageuxAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

    Microsillon Le Jour du Seigneur, Éditions Radio-Canada et Cogito, 1972

    Photo : Radio-Canada

    Cette collaboration donnera d’ailleurs naissance en 1972 à un album de chansons : Le Jour du Seigneur. Le microsillon réunit 10 chants religieux créés dans le cadre de l’émission. François Dompierre en assure la direction et les arrangements musicaux, alors qu’Yvon Robert en signe les textes et la musique. La production est ambitieuse avec un orchestre complet et la participation des chœurs de la Messe Télévisée.

    Le Jour du Seigneur aujourd’hui

    Bien que Le Jour du Seigneur rejoigne toujours un auditoire fidèle, les moyens de production de l’émission ont été considérablement réduits au cours des dernières années.

    Depuis 2014, l’émission a élu domicile à l’oratoire Saint-Joseph de Québec. Bien que la messe télévisée se déroule chaque dimanche dans la même église, un prêtre différent en assure la présidence. Ces prêtres sont issus des différentes régions du Canada francophone, tant des diocèses que des communautés religieuses.

    Autrement, le rendez-vous reste inchangé. Chaque dimanche, à 10 h, Le Jour du Seigneur enchaîne les dessins animés et autres émissions jeunesse présentés toute la matinée à la télévision de Radio-Canada.

    Encore plus de nos archives

    Commentaires fermés

    L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

    Archives

    Société