•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une enquête du coroner sur l’effondrement mortel d’une scène de Radiohead

Les véhicules d'urgence au parc Downsview le 16 juin 2012.

Des véhicules d'urgence au parc Downsview le 16 juin 2012, après l'effondrement de la scène de Radiohead

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Une enquête du coroner aura lieu sur la mort d'un technicien du groupe Radiohead, écrasé en 2012 au parc Downsview, à Toronto.

La structure de la scène où devait se produire la formation britannique s’était effondrée soudainement, tuant Scott Johnson, 33 ans.

Les membres de Radiohead s’étaient dit « consternés » par l’abandon, en septembre dernier, des accusations contre l'entreprise de divertissement Live Nation, l'ingénieur Domenic Cugliari et le fournisseur Optex Staging.

[La tenue d'une enquête du coroner] est une bonne nouvelle, mais ça ne tient personne responsable de la mort de Scott, et ça ne rend pas justice à Scott et à sa famille.

Déclaration du groupe Radiohead

Le groupe Radiohead presse les autorités canadiennes de se pencher sur le cas pour « veiller à ce que des accidents comme celui-ci ne se reproduisent plus jamais ».

Le bureau du coroner n'a pas précisé quand les audiences commenceraient, mais a précisé ceci : « En vertu de la Loi sur les coroners, une enquête est obligatoire lorsqu'un travailleur décède sur un chantier de construction. »

Le jury du coroner sera appelé à formuler des recommandations pour éviter une autre tragédie du genre.

Scott Johnson joue de la batterie.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La victime, Scott Johnson.

Photo : Ken Johnson

Plus de cinq ans après la tragédie, on ne connaît toujours pas la cause de l'effondrement mortel, s'indigne la famille de la victime.

Je voudrais savoir qui a fait des erreurs, quelles étaient ces erreurs et, surtout, qu'on s'assure que ça ne se reproduise plus jamais, parce que ça a coûté la vie à mon Scotty.

Sue Johnson, mère de la victime

Ça aurait pu être moi, dit le batteur de Radiohead

Philip Selway devant une batterie.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le batteur de Radiohead Philip Selway.

Photo : Radio-Canada / Gary Solilak

Le batteur de Radiohead, Philip Selway, raconte que, n'eût été d'un retard sur l'horaire ce jour-là, il aurait été sur scène à la place de Scott Johnson pour un test de son à 16 h, lorsque la scène s'est effondrée.

C'est un poids énorme sur mes épaules et je ne peux pas juste oublier [cette tragédie]. Je veux qu'il y ait une conclusion adéquate, quelque chose de respectueux pour Scott.

Philip Selway, batteur de Radiohead

Live Nation a soutenu par le passé qu'elle n'était pas responsable de la construction de la scène, et l'ingénieur Domenic Cugliari a affirmé que la compagnie Optex Staging n'avait pas respecté ses plans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Musique

Justice et faits divers