•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Faible progrès du transport en commun en 20 ans dans la région

Un autobus de la ligne 1 Ottawa-Rockcliffe d'OC Transpo à l'intersection des rues Bank et Wellington, à Ottawa. (Archives)
Des 15,9 millions de Canadiens qui se déplacent pour le travail, 79,5 % le font en voiture et 12,4 % en transport en commun Photo: Radio-Canada / Jean-Sébastien Marier

La région métropolitaine de recensement d'Ottawa-Gatineau est celle qui a connu l'une des plus faibles augmentations en ce qui a trait à la proportion de travailleurs utilisant le transport en commun dans les 20 dernières années, selon les données de Statistique Canada.

L’agence a dévoilé, mercredi, ses plus récentes données sur la mobilité des travailleurs et des étudiants provenant du recensement 2016.

Ainsi, si on exclut Winnipeg, où la proportion d’utilisation du transport en commun pour le déplacement entre le domicile et le travail est en baisse de 5 %, c’est Ottawa-Gatineau qui affiche la plus mince croissance, soit une hausse de 8 %. Pendant la même période, Vancouver (43 %), Edmonton (26 %) et Québec (21 %) enregistraient des hausses beaucoup plus mportantes.

Au pays, Ottawa-Gatineau est toutefois la quatrième région où le transport en commun est le plus utilisé pour se rendre au travail, avec un taux de 18,3 %, derrière Toronto (24,3 %), Montréal (22,3 %) et Vancouver (20,4 %).

« C’est autour de 20 % des gens du côté ontarien qui utilisent le transport en commun [pour se rendre au travail], alors que cette proportion est de 15 % du côté gatinois de la rivière », précise Sébastien Larochelle-Côté, rédacteur en chef pour Statistique Canada.

Par ailleurs, selon les données, les travailleurs d'Ottawa–Gatineau mettaient en moyenne 27,3 minutes à se rendre au travail en 2016, soit une minute de plus que cinq ans plus tôt.

Ottawa–Gatineau figure aussi parmi les régions dont la proportion d'utilisateurs d'un mode de transport actif (marche et bicyclette) était supérieure à la moyenne nationale.

Recul du français au travail

Par ailleurs, Statistique Canada a dévoilé des données sur l’utilisation des langues au travail. La proportion des travailleurs qui utilisent le français de façon prédominante est en recul au pays.

Dans les régions où le français et l’anglais cohabitent étroitement (soit Moncton, le Grand Sudbury et Ottawa-Gatineau), on observe une hausse de l’utilisation globale de l’anglais et une baisse de l’utilisation globale du français de 2006 à 2016.

Avec les informations de Mathieu Nadon et Christian Milette

Ottawa-Gatineau

Transport en commun