•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Disparition de James Ambroise Petiquay : les plongeurs de la SQ appelés en renfort à Wemotaci

La mère et la tante de James Ambroise Petiquay font elles-mêmes des recherches le long de la rivière Saint-Maurice, en Haute-Mauricie.

La mère et la tante de James Ambroise Petiquay témoignent de la souffrance vécue depuis sa disparition.

Photo : Radio-Canada / Maude Montembeault

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Sécurité publique de la réserve atikamekw de Wemotaci (SPW), en Haute-Mauricie, a demandé l'aide des plongeurs de la Sûreté du Québec pour tenter de retrouver James Ambroise Petiquay, qui est porté disparu depuis plus d'un mois.

Quatre plongeurs arpentent la rivière Saint-Maurice en Haute-Mauricie. Ils ont été appelés à intervenir avant que la neige ne vienne recouvrir de possibles traces laissées par James Ambroise Petiquay.

Le jeune homme de 26 ans a été vu pour la dernière fois le 15 octobre dernier, vers 21 h. Il se trouvait alors chez sa mère, où il réside. Il est sorti faire une promenade comme il en avait l’habitude tous les soirs. Sa mère, Huguette Petiquay, l’avait sommé de rentrer avant 23 h, conformément à un couvre-feu de la cour dont il fait l’objet. Il n’a pas été vu depuis.

Le corps policier de Wemotaci n’a pas d’indices lui permettant de faire la lumière sur la disparition de James Ambroise Petiquay. Ce dernier ne possède ni permis de conduire ni cartes de crédit ou de guichet, ce qui complique les recherches.

James Ambroise mesure 182 cm (5 pieds 10 pouces) et pèse 91 kilos (200 livres). Il a les cheveux noirs courts et les yeux bruns. Il portait un jean bleu, un manteau blanc et gris et des chaussures noires et rouges au moment de sa disparition.

Toute personne détenant de l'information est invitée à contacter la Sécurité publique de Wemotaci au 819-666-2238.

Une mobilisation divisée à Wemotaci

Des membres de sa famille, dont sa mère et l’une de ses tantes, font elles-mêmes des recherches depuis le mois d’octobre. Elles déplorent que la communauté ne se mobilise pas davantage pour les aider à retrouver le jeune homme.

La communauté atikamekw de Wemotaci est divisée dans ce dossier. Plusieurs membres de la communauté ont participé bénévolement aux recherches, mais d’autres ont plutôt exprimé leur colère envers James Ambroise Petiquay.

La veille de sa disparition, un mandat d’arrestation avait été enregistré contre l’homme de 26 ans pour des attouchements sexuels sur un enfant de moins de 3 ans.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.