•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des trousses de hijab d'urgence disponibles à l'Université Dalhousie

Deux étudiantes, dont une portant un hijab, marchent sur un campus

L'Association étudiante de l'Université Dalhousie veut être prévoyante s'il arrivait que des femmes se fassent arracher leur voile.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'Université Dalhousie à Halifax met en place un trousseau de hijab d'urgence pour les femmes qui se feraient arracher leur voile. Même si l'université ne rapporte aucun cas du genre, l'Association des étudiants veut être prévoyante.

L'idée est venue après une veillée aux chandelles sur le campus, après l'attentat à la mosquée de Québec, en janvier dernier. Selon la présidente de l'Association des étudiants de l'Université Dalhousie, Amina Abawajy, la communauté musulmane s'inquiétait pour sa sécurité, surtout les femmes qui portent le hijab, puisqu'elles sont facilement identifiables comme musulmanes.

Une femme dont la tête est couverte d'un voile accorde une entrevue à une journaliste

La présidente de l'Association étudiante de l'Université Dalhousie, Amina Abawajy, tient dans ses mains une trousse de hijab d'urgence.

Photo : Radio-Canada

L'association explique que cela peut être une expérience traumatisante pour une femme de se faire agresser et arracher son voile.

C'est pour cela que l'association a décidé de munir le Service de sécurité de l'université, de trousses de hijab d'urgence. Ainsi, une femme peut avoir accès rapidement et facilement à un voile dans des moments difficiles.

Tant la direction de l'université que l'Association des étudiants espèrent que ces trousses n'auront jamais à servir.

D'après les informations de Nahila Bendali

Nouvelle-Écosse

Croyances et religions