•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

315 000 $ pour le spectre de l'autisme en Abitibi-Témiscamingue

La ministre déléguée à la Santé publique, Lucie Charlebois annonce 315 000 $ annuellement au Centre intégré et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue pour l'amélioration des services offerts aux personnes ayant un trouble du spectre de l'autisme.
La ministre déléguée à la Santé publique, Lucie Charlebois annonce 315 000 $ annuellement au Centre intégré et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue pour l'amélioration des services offerts aux personnes ayant un trouble du spectre de l'autisme. Photo: Radio-Canada / Thomas Deshaies
Radio-Canada

Le gouvernement du Québec octroie 315 000 $ annuellement au Centre intégré et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue pour l'amélioration des services offerts aux personnes ayant un trouble du spectre de l'autisme.

Avec les informations de Thomas Deshaies

La ministre déléguée à la Santé publique, Lucie Charlebois en a fait l'annonce lundi à Val-d'Or.

L'objectif est de réduire les listes d'attente et d'améliorer les services offerts.

On augmente les sommes pour le traitement intensif comportemental. On a aussi tout le traitement pour l'intervenant pivot

Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Santé publique

La ministre souligne que de plus en plus de personnes au Québec doivent vivre avec le spectre de l'autisme. « Ça double tous les 4 ans, souligne-t-elle. Depuis 2002, on parle de 850 % d'augmentation. »

Les besoins sont nombreux et variés, souligne la ministre. « Il y a beaucoup de personnes qui souffrent du spectre de l'autisme, mais ça ne parait pas nécessairement. Il y a des gens qu'on doit accompagner pour qu'ils puissent s'intégrer, avoir un emploi à la mesure de leurs compétences », explique-t-elle.

L'investissement financier découle du Plan d'action sur le spectre de l'autisme 2017-2022 qui a été dévoilé le 21 mars dernier.

Québec prévoit investir 29 millions de dollars par année sur l'ensemble du territoire.

Abitibi–Témiscamingue

Santé