•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sept-Îles montre son appui aux municipalités alliées contre la violence conjugale

L'hôtel de ville de Sept-Îles

L'hôtel de ville de Sept-Îles

Photo : Radio-Canada / Marika Wheeler

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Pour souligner son adhésion au mouvement des municipalités alliées contre la violence conjugale, la Ville de Sept-Îles a hissé un drapeau aux couleurs du mouvement, lundi.

La coordonnatrice de la Maison des Femmes de Sept-Îles Martine Girard explique que ce drapeau souligne l'engagement de la municipalité pour l'élimination de la violence faite aux femmes. Le mouvement d'action national a lieu du 25 novembre au 6 décembre.

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, a pour sa part indiqué que le consensus s'était très rapidement établi autour de la table du conseil sur cette question. Selon lui, ce n'est qu'une question de temps avant que toutes les municipalités de la Côte-Nord emboîtent le pas.

On voit les deux personnes en train de hisser le drapeauAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, et la coordonnatrice de la Maison des Femmes de Sept-Îles, Martine Girard, ont hissé conjointement le drapeau

Photo : Radio-Canada / François Robert

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, et la coordonnatrice de la Maison des Femmes de Sept-Îles, Martine Girard ont conjointement hissé le drapeau qui demeurera en place devant l'hôtel de ville jusqu'au 6 décembre.

Plusieurs conseillers municipaux et militantes de la Maison des femmes de Sept-Îles étaient sur place pour la cérémonie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !