•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Survie incertaine pour CFRG à Gravelbourg

Un micro de radio

Les stations de radio communautaires ont besoin de plus d'argent.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La fermeture de la station de radio CKRP, de Rivière-La-Paix, en Alberta, soulève de nombreuses questions quant à la survie des radios communautaires au Canada, dont CFRG, de Gravelbourg, qui est en difficulté financière, selon le président de l'Association des radios communautaires de l'Ouest et des Territoires (ARCOT), Michel Vézina.

M. Vézina est inquiet de la survie à moyen et à long terme de la station.

Je ne dirais pas qu'à court terme la survie de la radio est en jeu, mais certainement à moyen terme, si l'on ne trouve pas des solutions plus permanentes au niveau du financement de la radio.

Michel Vézina, président de l'ARC pour l'Ouest et les Territoires

Elle ne peut être financée que par les projets financés par le Fonds canadien des radios communautaires et les évènements spéciaux, comme c'est le cas actuellement. Ce Fonds ne peut financer tous les projets déposés.

La station de Gravelbourg est rattachée à l'Association communautaire fransaskoise de Gravelbourg. Toujours d'après Michel Vézina, l'employé responsable de la station ne reste environ qu'un an en moyenne.

Michel Vézina dresse d'ailleurs un parallèle entre la situation de CFRG et l'Eau vive.

Les radios les plus en difficulté sont celles situées dans les zones où il n'y a à peu près pas de marchés publicitaires.

Toujours selon Michel Vézina, le tiers des 27 stations hors Québec de l'ARC sont dans une situation délicate.

D'après les propos recueillis par l'émission Point du jour

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !