•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coupe Grey : les Stampeders s'écroulent, triomphe historique des Argonauts

Lirim Hajrullahu (à gauche), des Argonauts de Toronto, célèbre son placement gagnant contre les Stampeders de Calgary avec Cody Fajardo.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

Les Argonauts de Toronto ont remporté la 17e Coupe Grey de leur histoire avec un gain de 27-24 sur les Stampeders de Calgary, dimanche soir, à Ottawa.

Un an après avoir subi un amer revers de 39-33 en prolongation contre le Rouge et Noir d’Ottawa, la formation albertaine a une fois de plus connu une fin de match cauchemardesque contre une équipe de la Division est.

Le pointage était de 24-16 pour les Stampeders avec moins de 5 minutes à faire. Calgary était à la porte des buts, mais le receveur Kamar Jorden a perdu le ballon, que la défense des Argonauts a repris et retourné sur une distance de 110 verges pour le touché. Toronto a ensuite créé l'égalité 24-24 avec une transformation de deux points.

« Nous arrivons ici en équipe, nous repartons d’ici en équipe. Je ne veux montrer personne du doigt », a dit le porteur de ballon William Langlais.

Le soleil va encore se lever demain. Il y a des affaires plus graves que ça dans la vie. Mais deux de suite, c’est dur. C’est sûr qu’il y a de la frustration. Tu es à la ligne de 1 ou 2. Ton porteur de ballon pèse 260 livres…

William Langlais

Les Stampeders ont alors repris le ballon, mais ont été incapables d'inscrire le moindre point. Le quart des Argonauts Ricky Ray a par la suite saisi son occasion et a mené son équipe dans le camp adverse. Toronto a réussi un placement de 32 verges à 49 secondes de la fin.

C'était alors 27-24. C'était la première fois que la troupe de Marc Trestman prenait l'avance dans la rencontre. Ça lui a suffi.

« Notre but était de remporter le quatrième quart et d'être en mesure de disputer une chaude lutte face à une très bonne équipe, a admis l'entraîneur-chef des vainqueurs Marc Trestman. Nous ne nous sous-estimions pas, nous croyions pouvoir être concurrentiels, mais nous savions qu'il fallait être parfaits au quatrième quart. »

Avec l'énergie du désespoir, les Stampeders sont une fois de plus partis à la chasse au point, sans succès. Le quart Bo Levi Mitchell a permis à son équipe de remonter une fois de plus le terrain, mais a subi une interception dans la zone des buts.

« Nous avions l’occasion de l’emporter à la fin de la rencontre. Comme l’an dernier, je voulais avoir le ballon dans mes mains à la fin du match. Je l’avais, et je n’ai pas pu faire le travail », a déclaré Mitchell après le duel.

Il s'agissait de la 105e Coupe Grey, une classique disputée dans la neige.

Les joueurs des Argonauts de Toronto brandissent la coupe Grey.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les joueurs des Argonauts de Toronto célèbrent avec la coupe Grey.

Photo : The Canadian Press / Ryan Remiorz

Faits intéressants

  • Ricky Ray est devenu le premier quart de l'histoire à remporter quatre fois le plus prestigieux trophée du football canadien.
  • À sa première saison à la barre des Argonauts, l'ancien des Alouettes de Montréal Marc Trestman a gagné la troisième Coupe Grey de sa carrière.
  • La dernière conquête de Toronto remontait à 2012. Ils avaient battu les Stampeders à la 100e finale de la LCF.

Résumé du match

Tout avait pourtant bien commencé pour Mitchell et Jorden. Le quart avait rejoint son receveur sur une distance de 33 verges à 4:34 du premier quart pour ouvrir la marque. L'équipe de Dave Dickenson a toutefois raté un converti de deux points.

Les Argos ont amorcé le deuxième quart en lion. Ray a rejoint le receveur DeVier Posey qui s'est échappé sur 100 verges jusque dans la zone des buts pour réaliser la plus longue passe de touché de l'histoire de la Coupe Grey. La transformation a ensuite été manquée par Toronto. C'était alors 6-6.

Posey a terminé la rencontre avec sept attrapées pour des gains de 175 verges. Il a été nommé le joueur le plus utile de la finale.

DeVier PoseyAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

DeVier Posey

Photo : The Canadian Press / Paul Chiasson

Calgary a ensuite répliqué avec une séquence à l'attaque qui s'est conclue lorsque Jerome Messam a couru sur six verges pour le majeur. Les Stampeders ont réussi leur converti de deux points pour mener 14-6.

À 6:19 du deuxième quart, les Stampeders ont accordé un touché de sûreté, après une mauvaise remise. Avant la fin de la première demie, ils ont toutefois réalisé un placement pour rentrer au vestiaire avec une avance de 17-8.

Les deux équipes se sont ensuite échangé un touché au troisième quart, après la performance musicale de Shania Twain.

James Wilder fils a d'abord couru sur deux verges pour garder les Argonauts dans le match. Après la transformation de deux points, les Stampeders menaient seulement 17-16.

Mitchell a toutefois lancé sa deuxième passe de touché à Messam pour créer un écart de huit points.

La bourde de Jorden a ensuite souri aux Argonauts et au demi défensif Cassius Vaughn pour le jeu du match. Un autre converti de deux points a été nécessaire avant le placement victorieux de Lirim Hajrullahu.

« Chaque année est différente. Le groupe est différent chaque année. Chaque saison est un défi. C’est dommage. Mais nos familles, nos proches sont derrière nous, a indiqué Dickenson après la défaite. Nous avons une excellente organisation, une bonne équipe de gestion, des gagnants dans notre équipe, un personnel formidable. Nous devons seulement trouver une façon d’aller chercher cette bague. »

« Je suis tellement heureux avec ces gars-là, dans cette équipe, et ce qu'on a vécu cette année. Il n'y a pas meilleur moyen de la boucler que de soulever la Coupe Grey. Ces gars-là sont tellement bons », a pour sa part affirmé Ray, laissant planer le suspense sur la suite de sa carrière.

Football

Sports