•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des boucliers de protection à l'essai dans les autobus de Winnipeg

Un homme au volant d'un autobus, assis derrière un vitre de protection

Le conseiller municipal et président du Conseil d’orientation permanent du renouvellement des infrastructures et des travaux publics, Marty Morantz, s'assoit derrière l'un des nouveaux boucliers de protection de chauffeur que mettra à l 'essai la Ville de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Bartley Kives

Radio-Canada

La Régie des transports de Winnipeg lance un projet pilote de boucliers de protection pour améliorer la sécurité des chauffeurs d'autobus municipaux.

Au cours des six prochains mois, la Ville mettra deux modèles à l'essai : l’un de l’entreprise winnipégoise New Flyer Industries, et l’autre, d’Arrow Global, un manufacturier de l’État du Wisconsin. Les boucliers de 5000 $ seront installés dans 6 des 600 autobus de la flotte municipale.

Cette mesure s’inscrit dans une initiative de sécurité de 1,2 million de dollars qui verra également l’embauche de :

  • un instructeur et trois autres employés qui offriront un complément de formation aux chauffeurs pour la prévention et l’atténuation des conflits;
  • quatre inspecteurs de service qui seront installés à des emplacements stratégiques le long des trajets d’autobus;
  • cinq employés à temps plein qui auront comme objectif de mieux sensibiliser le public aux règlements municipaux sur les transports en commun.

Bien que diverses associations réclament depuis des années une meilleure protection pour les chauffeurs d’autobus publics, la question est devenue critique en février, après qu'Irvine Fraser eut été poignardé à mort à l'Université du Manitoba après avoir réveillé un passager assoupi au terminus.

« Je suis content de voir que la sécurité du transport en commun est une priorité du budget municipal provisoire pour 2018 », affirme Marty Mortanz, président du Conseil d’orientation permanent du renouvellement des infrastructures et des travaux publics.

Une fois le modèle choisi, le fournisseur devra fournir les cages protectrices pour toute la flotte d’autobus de la Winnipeg Transit jusqu’au 31 août 2019.

Manitoba

Transports