•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle entente Canada-Ontario sur l'immigration avec un volet francophone

Les deux ministres sont assis à une table, crayons à la main, prêts à signer l'entente. Ils regardent la caméra en souriant.

Ahmed Hussen, ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, et Laura Albanese, ministre des Affaires civiques et de l'Immigration de l'Ontario, signent un accord sur l'immigration.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Cottin

Radio-Canada

L'Ontario a signé avec le gouvernement fédéral une nouvelle entente de collaboration sur l'immigration avec une annexe sur les nouveaux arrivants francophones qui sera ajoutée en mars prochain. L'accord établit les rôles et les responsabilités des deux gouvernements sur des dossiers précis, comme la sélection en vertu de l'immigration économique et l'établissement de réfugiés.

Un texte de Claudine Brulé

Ahmed Hussen, le ministre fédéral de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, a précisé que son gouvernement souhaite que 4,4 % des immigrants accueillis par le Canada (et s'installant hors Québec) parlent le français.

L'objectif du gouvernement ontarien est de 5 %, mais il n'a pas été atteint au cours des dernières années.

Une enquête de Radio-Canada a même révélé que l'immigration francophone dans la province était en constant déclin depuis les années 2011, et qu'elle a glissé sous la barre des 2 % de l'ensemble des nouveaux arrivants en 2014.

À travers cette entente, les deux paliers de gouvernement travailleront très fort pour augmenter le nombre de nouveaux arrivants francophones en Ontario. Il s'agit d'un objectif pour nos deux gouvernements. Ce n'est pas seulement une cible que nous avons, mais nous avons l'intention de dépasser cette cible.

Ahmed Hussen, ministre fédéral de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Améliorer le partage des informations

Le ministre Hussen souligne qu'un des problèmes est par exemple le manque de communication entre Ottawa et l'Ontario.

Les nouveaux arrivants francophones choisis dans le cadre du système Entrée Express ne sont pas au courant de l'existence des regroupements et des services en français dans la province, dit-il.

Ottawa pourrait partager ses dossiers avec l'Ontario, pour que les immigrants soient mis en contact avec les communautés francophones.

Nous ne pouvons pas atteindre notre objectif [d'immigration francophone] si le gouvernement fédéral n'atteint pas le sien.

Laura Albanese, ministre de l'Immigration de l'Ontario

L'accord doit en effet permettre de faciliter le partage d'informations entre les deux ministères pour encourager l'offre de services aux nouveaux arrivants.

Des représentants francophones impatients

Les détails de l'annexe sur l'immigration francophone seront dévoilés en mars.

Le président de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario (AFO), Carol Jolin, se dit désolé de devoir attendre avant de connaître les détails de l'annexe sur l'immigration francophone.

« Même si l’AFO a bon espoir que celle-ci verra le jour dans un avenir proche, il est dommage de constater qu’encore une fois, les enjeux francophones sont laissés à une date ultérieure. »

Mme Tchatat en entrevue.

Léonie Tchatat, fondatrice et présidente de la Passerelle

Photo : Radio-Canada / Guillaume Cottin

J'aurais souhaité que l'annexe soit annoncée ce matin, mais je suis aussi consciente que c'est un grand progrès. On doit déjà saluer l'effort des gouvernements de reconnaître qu'il doit y avoir une annexe spécifique pour les francophones, ce qu'on a demandé depuis les 10 dernières années.

Léonie Tchatat, fondatrice et présidente de La Passelle

La promotion de l'Ontario français auprès des immigrants

La province doit par ailleurs mettre sur pied le programme Destination Ontario, inspiré du programme fédéral Destination Canada, qui fait la promotion du pays à l'étranger.

L'Ontario compte cibler les marchés francophones de l'Algérie et du Maroc au printemps prochain.

Windsor

Nouveaux arrivants