•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de loi de Romeo Saganash sur les Premiers Peuples reçoit l'appui du gouvernement

Le projet de loi C-262 de Romeo Saganash sur les Premiers Peuples reçoit l'appui du gouvernement.
Le projet de loi C-262 de Romeo Saganash sur les Premiers Peuples reçoit l'appui du gouvernement. Photo: La Presse canadienne

La ministre de la Justice du Canada, Jody Wilson-Raybould, a affirmé que le gouvernement appuierait le projet de loi C-262 du député d'Abitibi–Baie-James–NunavikEeyou, Romeo Saganash.

Avec les informations de Thomas Deshaies

Ce projet de loi a pour objectif d'harmoniser les lois canadiennes aux principes de la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones.

Les députés du NPD saluent cet appui, mais restent sur leurs gardes.

On était content de l'entendre... Maintenant avec les libéraux, surtout avec le nombre de promesses brisées qu'ils ont faites aux autochtones, on est toujours méfiants

Christine Moore, députée d'Abitibi-Témiscamingue

Mme Moore craint que le Sénat ne donne pas son aval. « On sait jamais s'ils ne vont pas essayer de faire quelque chose d'autre, de sortir un chat de leur chapeau. L'étape qui nous inquiète, c'est au sénat. Est-ce que les libéraux vont faire en sorte que ça n'avance pas au Sénat et que ça ne va pas aller de l'avant? », se demande-t-elle.

Impacts majeurs au pays

L'adoption du projet de loi pourrait avoir des impacts majeurs au pays, clame Christine Moore. « Ça demande vraiment que toutes les lois qui sont votées par le Parlement respectent les droits autochtones. Donc, ça changerait l'approche et on ne pourrait plus agir unilatéralement sans prendre en considération les enjeux autochtones », souligne-t-elle.

Le projet de loi sera débattu le mois prochain à la Chambre des communes et il pourrait être adopté à l'été 2018.

Le député Romeo Saganash, en deuil d'un proche, n'était pas disponible pour répondre à nos questions. Il a toutefois fait savoir par voie de communiqué qu'il était très heureux de l'annonce de la ministre Wilson-Raybould. « Le soutien du premier ministre Trudeau et du gouvernement libéral à mon projet de loi C-262 est une étape significative vers la reconnaissance et le respect des droits des Autochtones par le Canada », peut-on lire dans le communiqué.

Politique