•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prévention du suicide : le chanteur Robb Nash porte un message d'espoir à des élèves des Cantons-de-l'Est

Concert de Robb Nash à Granby

Le suicide, la dépression, l'intimidation et l'automutilation : voilà les thématiques qu'aborde Robb Nash, un chanteur surtout connu dans l'Ouest canadien, dans des prestations qu'il offre gratuitement dans les écoles. Depuis le début du projet, il y a six ans, Robb Nash a visité plus de 1250 écoles et cette semaine, c'est au tour des Cantons-de-l'Est de le recevoir. C'est d'ailleurs la première fois qu'il met les pieds en sol québécois.

Un texte de Geneviève Proulx

Entre des chansons parfois rock, parfois punk, Robb Nash aborde avec humour, dans une présentation multimédia, des thématiques plutôt sombres, question d'inspirer les jeunes à croire en la vie.

Le chanteur a eu un grave accident de voiture, il y a quelques années, qui a changé sa perception de la vie. Après avoir déchiré son contrat avec sa maison de disques, il est parti en tournée pendant neuf mois avec la fondation Mothers Against Drunk Driving (MADD) de façon bénévole. C'est là qu'il a eu l'idée du Robb Nash Project.

Maintenant, sa musique servirait à inspirer les jeunes. Et ça fonctionne! Après chaque concert, ils sont des dizaines à vouloir lui raconter leur histoire, qu'il prend le temps d'écouter une à une.

Le bras tatoué de Robb NashC'est en hommage à des adolescents qui ont choisi de vivre que Robb Nash s'est fait tatouer 120 noms sur son bras droit. Photo : Radio-Canada / Marie Eve Lacas

Depuis le début du projet, Robb Nash a reçu plus de 500 lettres de jeunes dans lesquelles ils se confiaient sur leurs idées noires, voire suicidaires. C'est en hommage à ces adolescents, qui ont choisi de vivre, que le chanteur s'est fait tatouer 120 de leurs noms sur son bras droit.

Aujourd'hui, la fondation mise sur pied par le chanteur a un budget annuel d'un million de dollars provenant essentiellement de dons privés et d'entreprises. C'est ce qui lui permet d'offrir ces concerts gratuitement. Chaque année, il en donne près de 150 et c'est sans compter la liste d'attente.

Mardi, Robb Nash a rencontré les élèves d'Alexander-Galt à Sherbrooke et mercredi, c'était au tour de ceux du Richmond High School de s'entretenir avec la vedette manitobaine. Finalement, il s'est arrêté à l'École du Verbe Divin à Granby, jeudi. C'est d'ailleurs à l'invitation d'une enseignante d'anglais de Granby, Linda Poulin, que le chanteur a accepté de venir livrer son message dans la région. « Au début, il ne voulait pas, parce qu'il ne parle pas français. J'ai réussi à le convaincre. On a profité de sa venue pour faire des activités pédagogiques en lien avec son message dans les cours d'anglais et de français », raconte-t-elle.

Robb Nash, dans sa présentation, a trouvé une façon de présenter à des enfants du secondaire des thèmes très lourds qu'il a mis dans des chansons et des musiques. Il a même fait de l'humour. C'est vraiment inspirant.

Une adolescente rencontrée à Richmond mercredi.

Estrie

Jeunesse