•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La cinéaste Danielle Sturk renoue avec la danse

Danielle Sturk artiste en résidence Contemporary Dancers de Winnipeg

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après s'être absentée du monde de la danse pendant 20 ans, Danielle Sturk présente la chorégraphie Flesh and Machine, durant sa résidence au Contemporary Dancers de Winnipeg. Le spectacle de danse qu'elle prépare incorpore des éléments de vidéo, de caméras décortiquées et de projection.

Un texte de Denis Chamberland

Même si elle travaille comme cinéaste depuis près d’une vingtaine d’années, Danielle Sturk a toujours en tête son premier amour, la danse.

C’est toujours resté dans mon esprit, j’ai toujours des rêves de mouvements, des moments dans ma tête où j’imagine une chorégraphie ou une scénographie qui a vraiment beaucoup de mouvements.

Danielle Sturk, artiste en résidence, Contemporary Dancers de Winnipeg

En vieillissant, ajoute Danielle Sturk, « on se rend compte que la vie est courte et que de rêver à des choses et ne pas les faire c’est décevant ».

Je suis dans une situation dans ma carrière et ma vie familiale où je peux me permettre de prendre ce risque-là et je me suis dit : ça peut être horrible ou ça peut être génial, ou ça peut être quelque chose entre les deux, mais je mise sur le génial.

Danielle Sturk, artiste en résidence, Contemporary Dancers de Winnipeg

Le spectacle Flesh and Machine est présenté au théâtre Rachel Brown, dans le quartier de la Bourse, du jeudi 30 novembre au samedi 2 décembre 2017, à 20 heures.

Manitoba

Danse