•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Exploitation sexuelle : le SPVM arrête huit personnes

Série d'arrestations en matière de pornographie juvénile

Série d'arrestations en matière de pornographie juvénile

Photo : iStock

Radio-Canada

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a arrêté huit personnes qui cherchaient à obtenir des services sexuels de mineurs par l'entremise d'annonces sur Internet.

L'opération Clients a été menée le 19 octobre et les accusés ont comparu devant la Cour du Québec au début du mois de novembre.

Ils font face à des accusations pour leurre d’une personne âgée de moins de 18 ans par un moyen de télécommunication et pour obtention de services sexuels, moyennant rétribution, d’une personne âgée de moins de 18 ans.

Le SPVM affirme vouloir sensibiliser la population à la gravité de ces infractions.

« Nous avons conduit des opérations similaires l’été dernier et c’est le type d’opération que nous conduisons régulièrement tout au long de l’année », explique le commandant du module d'exploitation sexuelle à la section des crimes majeurs, Michel Bourque.

« L’achat de services sexuels de mineurs est une infraction et on veut vraiment prévenir cela et on veut aussi encourager les gens si, par hasard, ils ont de l’information relativement à cela, à communiquer avec nous par le biais du réseau 911 afin de prévenir justement ce type d’activité », a-t-il ajouté.

Le SPVM a mis sur pied le module d'exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales il y a 10 ans, pour faire face au nombre grandissant de cas.

Grand Montréal

Crimes et délits