•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les processeurs Intel, à risque d’une attaque informatique

Chargement de l’image

Intel a publié un outil de détection pour permettre aux internautes de savoir si leur ordinateur est touché.

Photo : iStock / gorodenkoff

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Intel a prévenu les utilisateurs de ses processeurs les plus récents que leurs ordinateurs risquent d'être victimes d'une attaque informatique à distance, en raison d'une faille dans ses micrologiciels.

Les modèles de processeurs touchés sont ceux de sixième, septième et huitième génération (Skylake, Kaby Lake et Kaby Lake R), en plus des puces Pentium, Celeron, Atom et Xeon.

La vulnérabilité, qui provient du micrologiciel (firmware) des processeurs, permet à des pirates d’exécuter des logiciels malveillants à distance, d’obtenir des droits d’accès privilégiés et même de prendre contrôle d’un ordinateur.

Des chercheurs en sécurité informatique ont tiré la sonnette d’alarme à plusieurs reprises ces dernières années pour prévenir la population et Intel de possibles vulnérabilités dans son système de gestion à distance connu sous le nom de Management Engine. Celui-ci permet notamment aux spécialistes en technologies de l’information d’effectuer des manipulations à distance sur les ordinateurs équipés de processeurs Intel, une fonctionnalité qui peut s’avérer utile pour les entreprises, entre autres.

Comment se protéger contre une attaque?

Intel a publié un outil de détection (Nouvelle fenêtre) compatible avec Windows et Linux pour permettre aux gens de vérifier si leur ordinateur est vulnérable à une attaque. Si tel est le cas, l’entreprise recommande d’effectuer une mise à jour du micrologiciel de son ordinateur le plus tôt possible.

Pour ce faire, il est nécessaire de se rendre sur le site du fabricant de son ordinateur. Une liste de fabricants est inscrite à titre indicatif au bas de cette page du site d’Intel (Nouvelle fenêtre) en français. La page en anglais (Nouvelle fenêtre) contient toutefois davantage d’adresses de fabricants.

Avec les informations de Engadget, Wired, et Ars Technica

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !