•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Jehane Benoît, pionnière de l’art culinaire au Québec

    Dans un studio de télévision, debout à un comptoir, l'animatrice discute avec Jehane Benoît qui prépare un poulet.

    L'animatrice Mia Riddez et Jehane Benoît à l'émission « Bonjour madame », en 1958

    Photo : Radio-Canada / André Le Coz

    Radio-Canada
    Mis à jour le 

    Le 24 novembre 1987 s'éteint Jehane Benoît, auteure de la célèbre Encyclopédie de la cuisine canadienne. De nombreuses ménagères québécoises ont appris à mitonner de bons plats grâce aux conseils prodigués dans ce livre, une véritable bible culinaire. Toute sa vie, Jehane Benoît se consacre à transmettre sa passion : l'alimentation.

    Née à Montréal en 1904, la jeune Jehane Patenaude grandit dans un milieu bourgeois. Après ses études au couvent du Sacré-Cœur, elle part à Paris, au début des années 1920, étudier la chimie alimentaire à la Sorbonne. Diplômée en 1925, elle revient au pays et ouvre une école de cuisine en 1933. Tout au long de sa carrière, elle n’a cessé de transmettre son savoir. Elle donne des cours, participe à des émissions de radio et de télévision, et écrit des livres de recettes.

    Après la mort de son premier mari, la jeune veuve rencontre Bernard Benoît, étudiant de HEC. Il deviendra son partenaire d’affaires et, plus tard, le grand amour de sa vie.

    Jehane Benoît à la radio

    Dessins de fines herbes sur la couverture du document. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

    Première de couverture du cahier Les recettes Fémina, 1959

    Photo : Radio-Canada


    Dès les années 1950, Jehane Benoît participe à l’émission radiophonique Fémina sur les ondes de Radio-Canada. Longtemps animé par Thérèse Casgrain, ce magazine se destine à un public féminin en abordant des sujets variés, notamment la cuisine.

    Jehane Benoît y est tellement populaire qu’en 1959, Radio-Canada publie le cahier Les recettes Fémina qui contient les conseils prodigués par la cuisinière à l’émission. Cette brochure était même envoyée sur demande moyennant la modique somme de 25 cents l’exemplaire.

    Une carrière au petit écran

    Jehane Benoît collabore à plusieurs émissions à la télévision de Radio-Canada, dont Bonjour Madame, Femme d’aujourd’hui et Au jour le jour. Elle mène une carrière bilingue et prend part, pendant 16 ans, à l’émission Take 30, présentée au réseau CBC.

    Jehane Benoît participe également à des annonces publicitaires pour la soupe Campbell, pour l’enduit antiadhésif PAM ainsi que pour les contenants de plastique Frig-O-Seal.

    Elle se distingue par une approche simple, chaleureuse et accessible, et n’hésite pas à donner des conseils matrimoniaux.

    Ils ont tous un ventre, ils aiment tous manger. Faites-leur donc quelque chose de bon!

    Jehane Benoît à « Femme d’aujourd’hui », en 1968

    Une pionnière de la cuisine au four à micro-ondes

    « Au jour le jour », 22 novembre 1985

    Dans les années 1980, Jehane Benoît entreprend la publication de l’Encyclopédie de la cuisine au four à micro-ondes. L’animateur Normand Harvey la reçoit à l’émission Au jour le jour du 22 novembre 1985 pour en parler. Elle explique que sa formation en chimie alimentaire l’a aidée à maîtriser ce type de cuisson qui permet de conserver les vitamines des aliments.

    Ce qui m’a attirée, c’est que ça répondait à toutes les connaissances que j’avais en chimie alimentaire. […] Tout à coup, je trouve une machine qui applique tout ce que j’ai appris.

    Jehane Benoît à « Au jour le jour », en 1985

    Elle affirme même qu’elle cuisine maintenant uniquement au four à micro-ondes. Elle se sert de son four traditionnel seulement pour réchauffer ses croissants.

    Victime d’un infarctus, Jehane Benoît meurt deux ans plus tard, à l’âge de 83 ans.

    L’héritage de Jehane Benoît

    « Montréal ce soir », 25 novembre 1987

    Au lendemain de son décès, l’animateur Charles Tisseyre reçoit Josée Blanchette à l’émission Montréal ce soir du 25 novembre 1987. La journaliste explique l’influence qu’a exercée Jehane Benoît au Québec. Selon elle, la gastronome se démarquait par sa connaissance de la cuisine régionale française. « Jehane Benoît a apporté un éventail de recettes auxquelles se rattachaient une culture, une histoire », affirme-t-elle.

    Josée Blanchette raconte aussi que Jehane Benoît a d’abord souhaité exercer le métier de comédienne à Paris. Un choix que n’approuvait pas sa mère. Son talent de communicatrice témoigne-t-il de cet amour pour le théâtre? La journaliste insiste sur l’humour et la vivacité de cette grande dame de l’art culinaire.

    Elle était avant-gardiste, et c’est ce qui va nous permettre de la suivre encore de nombreuses années.

    La journaliste Josée Blanchette, en 1987
    Encore plus de nos archives

    Commentaires fermés

    L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

    Archives

    Alimentation