•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Salaire minimum à 15 $ : projet de loi adopté en Ontario

Le ministre est debout en chambre et se fait serrer la main par une député, alors que les autres élus autour applaudissent.
Le ministre du Travail, Kevin Flynn, se fait applaudir par ses collègues après le passage du projet de loi qui prévoit, entre autres, une hausse du salaire minimum qui atteindra 15 $ de l'heure en 2019. Photo: Radio-Canada / Claudine Brulé
Radio-Canada

Avec une élection en 2018 en toile de fond, les députés ontariens, exception faite des conservateurs, ont adopté mercredi le projet de loi du gouvernement qui prévoit une augmentation du salaire minimum à 14 $ de l'heure en janvier et à 15 $, en 2019.

Un texte de Claudine Brulé

Les libéraux ont reçu l'appui du NPD, qui avait pris l'engagement d'augmenter le salaire minimum avant que le gouvernement ne présente son projet de loi.

Les progressistes-conservateurs ont, de leur côté, rejeté l'initiative, disant craindre son impact sur les petites entreprises.

Le chef du PC, Patrick Brown, a d'ailleurs promis, s'il est élu en juin prochain, de ralentir l'augmentation du salaire minimum, qui n'atteindrait 15 $ qu'en 2022 sous les conservateurs.

La première ministre Kathleen Wynne soutient, pour sa part, que les travailleurs au salaire minimum dépenseront l'argent supplémentaire qu'ils recevront, faisant « rouler l'économie, ce qui est une bonne chose pour les entreprises ».

À l'heure actuelle, dit-elle, 10 % des travailleurs ontariens gagnent le salaire minimum et 30 % des employés dans la province touchent moins de 15 $ l'heure.

Une caissièreUne caissière Photo : Radio-Canada

Le projet de loi adopté comprend d'autres mesures :

  • trois semaines de congés payés lorsqu'un travailleur est avec le même employeur durant cinq ans et plus;
  • tous les travailleurs auront droit à 10 jours de congés pour urgence personnelle chaque année, dont deux jours payés;
  • cinq journées de congés payés pour les victimes de violence familiale;
  • les employés à temps partiel seront payés au même taux horaire que les travailleurs à temps plein pour un travail équivalent.

Politique provinciale

Économie