•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gymnastique : le Dr Larry Nassar plaide coupable aux accusations d’agressions sexuelles

Larry Nassar

Larry Nassar

Photo : Associated Press / Paul Sancya

Agence France-Presse

Un docteur spécialisé dans la médecine sportive qui est accusé d'avoir agressé de jeunes filles lorsqu'il travaillait pour la Fédération américaine de gymnastique et pour l'Université Michigan State a plaidé coupable mercredi aux accusations d'agression sexuelle qui pesaient contre lui.

Il pourrait écoper jusqu'à 25 ans d'emprisonnement.

Le Dr Larry Nassar, 54 ans, était accusé d'avoir agressé sexuellement sept jeunes filles, essentiellement dans le cadre de traitements prodigués à son domicile du secteur de Lansing et dans une clinique située sur le campus.

Toutes ses victimes, sauf une, étaient des gymnastes. Il fait face à des accusations semblables dans un comté voisin, et des poursuites provenant de plus de 125 femmes et jeunes filles ont été déposées.

Les gymnastes olympiques Aly Raisman, McKayla Maroney et Gabby Douglas figurent parmi celles qui ont publiquement admis faire partie des victimes de Nassar.

Certaines de ses victimes ont assisté à l'audience tenue mercredi dans le comté d'Ingham.

Nassar a admis que ses gestes n'avaient aucun motif médical, en plus d'avouer qu'il n'avait jamais obtenu leur consentement.

Au Michigan, les criminels sont admissibles à la libération conditionnelle après avoir purgé la peine minimale pour leurs gestes.

La peine sera rendue le 12 janvier.

Une réaction

Aly Raisman a réagi sur son compte Twitter mercredi.

« Il était temps que Larry plaide coupable et qu'il prenne la responsabilité pour ce qu'il a fait, écrit-elle. Je suis dégoûtée qu'un médecin de l'équipe olympique et américaine ait pu s'en prendre à autant de jeunes femmes sur une aussi longue période. »

« Nous ne pouvons pas avoir la certitude que cela n'arrivera plus. Nous avons besoin de plus que des phrases rassurantes et optimistes, nous avons besoin de réponses. Nous avons besoin de jeter un regard sévère sur la culture, l'administration et la direction sportive pour que nous puissions comprendre le problème et y remédier dans l'intérêt de rendre ce sport sécuritaire pour les générations présentes et à venir. »

Dans une autre publication, Raisman est d'autant plus critique. « Larry est un monstre, pas un docteur. »

Le message d'Aly Raisman [en anglais] :

Gymnastique

Sports