•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des esclaves en Libye qui suscitent l'indignation

Les migrants sont triés, détenus dans des conditions «abominables», selon l’ONU.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des voix s'élèvent pour dénoncer le drame des migrants africains, réduits à l'esclavage en Libye. Une vidéo obtenue par CNN dévoilant la situation de ces migrants qui aspiraient à atteindre l'Europe a fait le tour du monde et suscité l'indignation.

Le secrétaire général de l'Organisation des Nations unies, Antonio Guterres, évoque de possibles crimes contre l'humanité, et le Burkina Faso rappelle son ambassadeur.

Des rassemblements et des marches ont été organisés dans plusieurs capitales, mais l’histoire est troublante et ignorée depuis trop longtemps. Ces candidats pour une vie meilleure sont vendus comme des esclaves par des groupes criminels qui profitent de leur situation précaire.

Le drame est né d'un compromis entre l'Union européenne et les autorités libyennes. Depuis un an, l'Europe forme les gardes-côtes de ce pays pour les aider à intercepter les bateaux de migrants avant qu'ils n'atteignent les eaux internationales.

Une fois interceptés, les migrants sont triés et détenus dans des conditions abominables, selon l’ONU.

Le récit d’Azeb Wolde-Giorghis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique internationale

International