•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

TransLink lance la troisième phase de sa révision tarifaire

Une carte Compass de Translink devant des bornes d'une station de skytrain

Une carte Compass de Translink

Photo : David Horemans/CBC

Radio-Canada

L'agence métropolitaine de transport de la région de Vancouver demande l'opinion du public quant à une modification du système de tarification. TransLink étudie la possibilité d'établir un tarif selon la distance parcourue.

Les usagers pourront dire si le système devrait être réservé seulement au SkyTrain ou s'appliquer également aux es autobus. TransLink demande aussi aux usagers si un plafond tarifaire devrait être instauré, advenant l’adoption de ce système de facturation.

Nous voulons connaître l’opinion du public au sujet de ces options pour pouvoir établir un système de transport en commun qui répond mieux aux besoins des gens.

Geoff Cross, vice-président aux politiques et à la planification de TransLink.

La structure des trois zones qui divise le Grand Vancouver est inchangée depuis 1984.

Au printemps 2016, le transporteur a lancé la première révision du système de tarification en plus de 30 ans. Mais, selon l’organisme, le fait de simplement redéfinir les zones existantes pourrait ne pas suffire à créer un système simple et clair.

Parallèlement, l'option d’un coût fixe pour tous les trajets a aussi été éliminée. Le transporteur affirme que ce système entraînerait une augmentation de plus de 20 % pour la majorité des trajets.

TransLink n’exclut pas non plus la possibilité de garder le système actuel de zones tarifaires.

« Dans les phases 1 et 2, nous avons entendu les voix de 40 000 personnes et nous avons utilisé leur opinion pour mettre ces suggestions en place », a affirmé le vice-président aux politiques et à la planification de TransLink, Geoff Cross.

Deux trains du réseau de Skytrain de TransLink

Deux trains du réseau de Skytrain de TransLink

Photo : Noémie Moukanda/Radio-Canada

Les sondages précédents révèlent également que le public préférerait un système qui soit plus avantageux pour les utilisateurs fréquents. TransLink demande donc également l’opinion du public au sujet de nouvelles catégories de réductions de tarif.

Les usagers ont jusqu’au 8 décembre pour répondre au sondage en se rendant sur le site de TransLink. Les recommandations finales de la révision tarifaire devraient être dévoilées au printemps 2018.

Colombie-Britannique et Yukon

Transport en commun