•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il parcourt près de 90 000 km en Ontario pour photographier des oiseaux

Gros plan sur des jumelles avec un homme qui regarde au travers de celle-ci.

Jeremy Bensette croit qu'il pourra battre le record du plus grand nombre d'espèces d'oiseaux observées en un an, en Ontario. Le record est de 343 espèces.

Photo : Radio-Canada / Chris Ensing/CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Jeremy Bensette aime tellement les oiseaux qu'il est en voie de battre le record du plus grand nombre d'espèces d'oiseaux vues en un an en Ontario; pas moins de 343.

Un texte de Colin Côté-Paulette

La semaine dernière, après avoir reçu une alerte d'un des réseaux sociaux d'ornithologues qu'il suit, Jeremy Bensette est parti de la rivière des Outaouais pour le parc provincial Rondeau près de Chatham-Kent, un voyage de plus de sept heures de route.

Il devait s'y rendre sur-le-champ, puisqu'il est très rare de pouvoir photographier ou observer une Paruline de Townsend en Ontario.

« Je dois juste partir voir l'oiseau lorsque j'apprends qu'un oiseau rare a été aperçu. Des fois je me (prive) de sommeil », explique simplement M. Bensette.

Malheureusement, l'oiseau était parti dormir dans son nid lorsque le biologiste est arrivé au parc Rondeau.

Jeremy est toutefois patient. Il retrouvera l'oiseau le lendemain matin avec ses acolytes.

C'est de cette façon que Jeremy a vécu toute son année 2017, toujours à une alerte près de rouler des heures pour observer un oiseau rare.

Un homme habillé en camo pour ne pas être visible dans le bois sourit à la caméra duraont son entrevue. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jeremy Bensette a parcouru près de 9000 km en un an en voiture pour prendre en photo des oiseaux rares.

Photo : Radio-Canada / Chris Ensing/CBC

« Je fais une grosse année, littéralement comme dans le film Drôles d'oiseaux »

— Une citation de  Jeremy Bensette

Présentement, le record du plus grand nombre d'espèces d'oiseaux observées (343) est détenu par son ami, Josh Vandermeulen.

À six semaines de la fin de l'année, Jeremy Bensette a déjà atteint ce nombre.

« Il y a deux ou trois espèces que je suis presque certain d'observer, alors je suis confiant de battre le record cette année », souligne M. Bensette.

Jeremy finance ses voyages grâce à un commanditaire, la vente de ses photos d'oiseaux rares ainsi que l'inventaire d'espèces qu'il fait à temps partiel en tant que biologiste sur le terrain.

Il prend tout de même le temps de ramasser les déchets qu'il voit sur son passage.

L'ornithologue s'est même rendu jusqu'à Thunder Bay pour apercevoir un oiseau rare. Le lendemain matin, il apprend qu'une autre espèce rare avait été aperçue à 15 minutes de son domicile, à Leamington.

Il est évidemment reparti sur la route sur-le-champ.

Carte montrant la route parcourue par Jeremy Bensette de Leamington à Thunder Bay. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jeremy Bensette s'est rendu à Wawa pour voir une Oie à bec court. Il a ensuite conduit jusqu'à Thunder Bay «au cas où» il y aurait un autre oiseau rare.

Photo : Radio-Canada

« Les gens font normalement ça quand ils sont à la retraite, mais Jeremy est vraiment déterminé », indique la présidente de l'organisme Ontario Field Ornithologists (OFO), Lynne Freeman.

D'après elle, le jeune homme de 27 ans poursuit cette quête pour rendre hommage à son mentor, l'ornithologue, le défunt Alan Wormington, bien connu en Ontario.

« Avec Alan, Jeremy avait le meilleur professeur très jeune », explique-t-elle.

Un homme habillé en camo regarde dans l'objectif de sa caméra vers un lac. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Heureusement pour lui, Jeremy est commandité par des entreprises d'appareils photo qui lui permettent de financer ses voyages. Il vend également ses photos d'oiseaux rares.

Photo : Radio-Canada / Chris Ensing/CBC

Jeremy espère inspirer les jeunes à développer le même genre de hobby et à s’intéresser à la nature qui les entoure.

« C’est facile de ne rien connaître de la nature quand on grandit aujourd’hui », soutient-il.

L'OFO honorera l'oeuvre de M. Bensette dans les prochains mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !