•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La France songe à interdire la cigarette à l'écran

Jean-Paul Belmondo, une cigarette à la bouche, dans le film  <em>Moderato Cantabile</em> (1960), de Peter Brook
Jean-Paul Belmondo, une cigarette à la bouche, dans le film Moderato Cantabile (1960), de Peter Brook Photo: Getty Images / GRAGNON Francois via Paris Match
Radio-Canada

Pour « dénormaliser l'image du tabac dans la société », le gouvernement français songe à interdire la cigarette à l'écran et s'attire des critiques virulentes.

Clope au bec et denses volutes de fumée filmées avec insistance : voilà des images récurrentes du cinéma français qui pourraient disparaître si le ministère de la Santé considère la proposition d’une sénatrice socialiste, Nadine Grelet-Certenais, qui veut carrément interdire la présence de la cigarette à l’écran. L’élue y voit une « incitation culturelle à fumer ».

Citant une étude de la Ligue contre le cancer (Nouvelle fenêtre) datant de 2012, elle soutient que « 70 % des nouveaux films français mettent à l’image au moins une fois une personne en train de fumer. Ça participe peu ou prou à en banaliser l’usage, si ce n’est à le promouvoir, auprès des enfants et des adolescents, qui sont les premiers consommateurs de séries et de films, sur Internet notamment ».

La proposition est déposée au moment où le Sénat s’apprête à faire grimper progressivement jusqu’ à 10 euros le prix du paquet de cigarettes en France (qui se situe aujourd’hui autour de 7 euros).

De nombreux cinéphiles et critiques ont protesté, notamment le philosophe Raphaël Enthoven dans sa chronique sur Europe 1. « Injecter de la morale dans le septième art, c'est verser du coca dans un Château-Lafite », tranchait-il lundi.

Avec les informations de Agence France-Presse

Cinéma

Arts