•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enquête publique : le gouvernement de T.- N.- L. veut faire toute la lumière sur le fiasco de Muskrat Falls

Dwight Ball, premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador
Dwight Ball défend son gouvernement relativement aux ratés du projet de Muskrat Falls. Photo: Radio-Canada

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, annonce que c'est un juge de la Cour suprême de Terre-Neuve-et-Labrador qui présidera la commission d'enquête publique sur le projet hydroélectrique de Muskrat Falls. Il souhaite que la commission fasse la lumière sur les ratés du projet, dont il accuse l'ancien gouvernement conservateur d'être responsable.

Un texte d'Émilie Pelletier

« Depuis mon premier jour en tant que premier ministre, je me suis attelé à corriger leurs actions irresponsables [du gouvernement précédent] et à résoudre les problèmes », a lancé le premier ministre en conférence de presse lundi.

M. Ball a souligné que le coût initial de cinq milliards de dollars du projet atteindra dans les faits 12,7 milliards de dollars. « Ce sont des milliards de dollars d'occasions perdues pour les citoyens. »

La construction du barrage de Muskrat Falls a coûté beaucoup plus cher que prévu.La construction du barrage de Muskrat Falls a coûté beaucoup plus cher que prévu. Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Les questions auxquelles devra répondre la commission d’enquête

  • Au moment d’enclencher le projet, a-t-on considéré toutes les options?
  • Pourquoi y a-t-il une différence si importante entre le coût estimé au départ et le coût réel?
  • Était-il justifié et raisonnable de soustraire le projet à la surveillance de la Régie des services publics?

Le premier ministre assure que la commission d’enquête offrira aux Terres-Neuviens et Labradoriens les réponses à leurs nombreuses questions. « Soyez assurés que ces réponses arriveront », a-t-il déclaré.

 Nous ne pouvons pas effacer le passé, mais on peut apprendre de celui-ci et veiller à prendre des décisions plus éclairées, pour minimiser l’impact de ce projet sur les contribuables. 

Dwight Ball, premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador

Une province éprouvée financièrement

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador a du même coup défendu le bilan de son gouvernement en matière de finances.

La province fait désormais face à un déficit budgétaire de plus d’un milliard de dollars et à une dette publique de plus de 13 milliards de dollars, un véritable gouffre financier.

« Dans la réalité c’est un gouvernement d’une autre couleur qui a choisi d’aller de l’avant [avec le projet] », note l’économiste Pierre-Marcel Desjardins.

M. Desjardins soutient que tenir l'enquête publique devient politique puisque le gouvernement actuel peut être « ciblé » pour des décisions prises par le gouvernement précédent.

Celui qui avait promis de redresser les finances de sa province en se faisant élire souhaite donc expliquer la déroute de Muskrat Falls qui a fragilisé encore plus les finances de la province.

« Les tarifs d’électricité vont doubler d’ici 2022, c’est inacceptable », a-t-il lancé

 Le consommateur moyen pourrait payer jusqu’à 150 $ par mois pour couvrir l’augmentation des coûts. 

Pierre-Marcel Desjardins, économiste

Dwight Ball s’attend à ce que la commission fasse connaître la part de cette augmentation directement attribuable au dépassement de coût de Muskrat Falls.

Dwight Ball félicite les travailleurs

« Les travailleurs ne sont pas responsables, ils ont fait ce qu’on leur a demandé. » Les travailleurs n'ont rien à se reprocher concernant les déboires de Muskrat Falls a aussi déclaré Dwight Ball.

Il les a félicités pour le travail accompli, notamment au cours de la dernière année.

Il a fait remarquer qu’entre juin 2016 et septembre 2017, le projet a connu d’importantes avancées. Il est maintenant terminé à 85 %.

Le travail du juge Richard Leblanc et de la commission d’enquête publique débutera en janvier 2018.

Terre-Neuve-et-Labrador

Économie