•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gourou psychopathe Charles Manson est mort

Charles Manson en 1986
Le tueur en série Charles Manson lors d'une comparution en 1986. Photo: La Presse canadienne / AP
Radio-Canada

L'ancien fondateur de la secte « The Family » qui avait traumatisé l'Amérique dans les années 1960 en commanditant une série de meurtres sauvages, dont celui de l'actrice Sharon Tate, est mort à l'âge de 83 ans en Californie.

Selon des responsables de l'administration pénitentiaire de Californie, il est mort de causes naturelles, dimanche soir, à l'hôpital du comté de Kern. Il souffrait depuis longtemps de lésions intestinales.

Il avait été transféré jeudi de l'hôpital de la prison d'État de Corcoran à un hôpital civil de Bakersfield, où il est mort.

Culte meurtrier

Considéré comme l'un des plus célèbres et sordides criminels de l'histoire américaine, Charles Manson purgeait une peine de prison à vie pour avoir commandité les meurtres d'au moins sept personnes à la fin des années 1960.

À la tête d'une secte baptisée « The Family » [La Famille], Charles Manson croyait qu'il était une réincarnation du Christ. Vouant un culte maladif au groupe The Beatles, il nourrissait une théorie inspirée de cette musique voulant que les Noirs et les Blancs se livrent une guerre raciale apocalyptique au terme de laquelle les Noirs, victorieux, se seraient tournés vers lui et sa secte pour être guidés.

Charles Manson est escorté par un agent lors de son procès pour avoir ordonné sept meurtres, en 1969. Charles Manson est escorté par un agent lors de son procès pour avoir ordonné sept meurtres, en 1969. Photo : Associated Press / AP photo file

Massacre à Los Angeles

Le 9 août 1969, Manson ordonne à des membres de sa secte, surtout composée de femmes, de commettre une série de meurtres au hasard dans les quartiers blancs aisés de Los Angeles avec l'idée d'imputer ces gestes à la communauté noire. Sept personnes seront sauvagement assassinées en deux jours par des membres de « La Famille ».

Parmi les victimes se trouvait l’actrice Sharon Tate, femme du cinéaste Roman Polanski, alors âgée de 26 ans et enceinte de huit mois. Abigail Folger, héritière de la compagnie de café Folgers, est aussi assassinée en sa compagnie.

De gauche à droite : Susan Atkins, Patricia Krenwinkel et Leslie Van Houten, toutes emprisonnées à vie pour des meurtres commis sur ordre de Charles Manson.De gauche à droite : Susan Atkins, Patricia Krenwinkel et Leslie Van Houten, toutes emprisonnées à vie pour des meurtres commis sur ordre de Charles Manson. Photo : Associated Press / George Brich

L'une des meurtrières avait écrit le mot « Pig » [cochon] sur la porte d'entrée de la demeure avec le sang de Mme Tate. Son mari se trouvait quant à lui en Europe lorsque les crimes ont été commis dans sa demeure de Benedict Canyon, à Los Angeles.

La police soupçonne la secte de Manson d'avoir commis plusieurs autres meurtres, dont ceux de deux personnes au cours de l'été 1969.

Une Montréalaise parmi les victimes de Manson

Reet Silvia Jurvetson, une Montréalaise de 19 ans, aurait aussi été assassinée par la secte de Manson à Los Angeles, à l'été 1969, selon de récentes découvertes judiciaires faites à partir d'échantillons d'ADN. Le corps de la jeune femme, identifié en 2016, avait été retrouvé près du lieu où « La Famille » avait commis plusieurs assassinats. Elle avait reçu 150 coups de couteau.

Le gourou n'aurait pris part à aucun des meurtres qu'il a ordonnés.

Ce massacre avait provoqué la panique dans la ville et choqué l’opinion publique partout dans le monde. Charles Manson avait été condamné à mort en 1971 pour avoir commandité sept meurtres, au terme d'un long et coûteux procès. Sa peine avait plus tard été commuée en prison à vie.

Le tueur en série Charles Manson en 2014Le tueur en série Charles Manson en 2014 Photo : La Presse canadienne / Services correctionnels de la Californie

Au cours de sa détention, il a fait une douzaine de demandes de libération conditionnelle qui ont toutes été refusées.

Il avait déposé aux autorités pénitentiaires à la fin de 2014 une demande d’autorisation pour épouser Afton Elaine Burton, âgée de 26 ans.

Le meurtrier, dont la vie et les crimes ont alimenté au cours des années un mythe macabre, n'a jamais émis, publiquement du moins, de remords ou de regrets pour les gestes qu'il a commis.

Avec les informations de Reuters, Agence France-Presse, et LeMonde

International