•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coupe Grey : l'histoire du trophée

Jordan Younger tient la Coupe Grey.

La coupe Grey : beaucoup d'appelés, mais peu d'élus

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Saviez-vous qu'à l'origine, le trophée de la coupe Grey n'était pas destiné à récompenser une équipe sportive professionnelle et n'avait rien à voir avec le football? Lorsque le gouverneur général du Canada, le général Earl Grey, a fait don de cette coupe, il voulait qu'elle récompense des athlètes amateurs.

Un texte de Guillaume Charbonneau


Le général pose en habit militaireAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo de Bibliothèque et Archives Canada de Sir Albert Henry George Grey, gouverneur général du Canada de 1904 à 1911

Photo : Library and Archives Canada / C-017372

À l’origine, la coupe Grey devait être remise à la meilleure équipe de la ligue amateur senior de hockey au Canada. Toutefois, c'est le trophée offert par Sir H. Montagu Allan (Allan Cup) qui a été choisi comme ultime récompense. Le général Grey s’est donc tourné vers un championnat amateur canadien de rugby football.

En 1909, tous les clubs de rugby et de football au Canada évoluaient au rang amateur. Les formations qui se trouvaient sous les ordres de l’Union canadienne de rugby (Canadian Rugby Union) avaient donc la chance de se battre pour la coupe Grey.

Première finale

Photo d'équipeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Première équipe à remporter la Coupe Grey en 1909

Photo : Canadian Football Hall of Fame and Museum

La toute première finale de la Coupe Grey a été disputée le 4 décembre 1909 entre les Varsity Blues de l’Université de Toronto et le Toronto Parkdale Canoe Club. Près de 3800 spectateurs ont assisté à cette rencontre historique, qui était loin d’avoir la même allure que celle des matchs que l’on connaît aujourd’hui.

Le match s’est déroulé au Rosedale Field de Toronto. Les Varsity Blues ont remporté la victoire 26-6, mais ils n’ont pas immédiatement soulevé le fameux trophée puisque ce dernier n’avait pas encore été fabriqué! Les concepteurs auraient, apparemment, oublié de le faire... Les vainqueurs ont finalement mis la main sur leur récompense trois mois plus tard.

Transformations

Les trois différentes versions de la coupe Grey.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La coupe Grey a connu de nombreuses transformations au fil des ans.

Photo : Canadian Football Hall of Fame and Museum

Depuis sa création, le légendaire trophée a subi quelques transformations. La fabrication de la première coupe Grey a coûté 48 $, ce qui équivaut à près de 1200 $ de nos jours. La première version du trophée comprenait une coupe placée sur une base en bois, sertie de plusieurs petites plaques servant à inscrire le nom de chaque équipe championne. Sur la coupe – qui était faite en argent sterling et qui mesurait 33 centimètres (13 pouces) –, on pouvait lire : « Presented by His Excellency Earl Grey for the Amateur Rugby Football Championship of Canada ».

En 1950, la base de la coupe Grey a été modifiée. Elle est demeurée de la même taille, mais les plaques étaient un peu plus modernes. Ce trophée sera offert au meilleur club de football du Canada jusqu’en 1986.

La coupe Grey telle qu’on la connaît aujourd’hui a fait son arrivée en 1987. Le trophée est composé d’une grande base en aluminium noire de 84 centimètres (33 pouces), sur laquelle on a apposé des plaques en métal. Celles-ci servent à inscrire le nom de toutes les équipes championnes depuis 1909. Le poids de la coupe est d’environ 4,5 kilogrammes (10 livres).

Aux voleurs!

Un homme et un trophéeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'entraîneur-chef des Roughriders de la Saskatchewan, Eagle Keys, soulève la coupe Grey, en 1966. Un an plus tard, le trophée est volé.

Photo : The Vancouver Sun

La coupe Grey a été volée deux fois. En 1967, un blagueur a soutiré le trophée aux Tiger-Cats d’Hamilton. Le trophée est disparu quelques jours, mais le tout s'est avéré n’être qu’un vilain tour.

En 1969, le vol fut beaucoup plus sérieux, lorsque des voleurs se sont introduits dans les locaux des Rough Riders d’Ottawa et se sont sauvés avec le trophée. Les malfaiteurs ont même poussé l’audace jusqu’à demander une rançon à la Ligue canadienne de football (LCF).

Les dirigeants de la LCF ont refusé de payer la somme aux voleurs et ont même prévu fabriquer une deuxième coupe. À la suite d’un appel anonyme, la coupe Grey a été retrouvée deux mois plus tard par la police de Toronto dans un casier de l’hôtel Royal York. Les voleurs n’ont jamais été trouvés.

Un trophée malmené

Les joueurs des Stampeders avec la coupe brisée en deux
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les Stampeders de Calgary lors de leur victoire de la Coupe Grey en 2014

Photo : cfl / Geoff Howe - Ligue canadienne de football (CFL)

Dans tous les sports, lorsqu’une équipe est couronnée championne, il y a toujours beaucoup d’émotion. Il arrive même parfois que le trophée fasse les frais de la surexcitation des joueurs… et la coupe Grey ne fait pas exception.

Le cas le plus récent remonte à 2014. Les joueurs des Stampeders de Calgary étaient tellement excités d’avoir remporté la coupe Grey que le trophée s’est brisé en deux lors des célébrations. Les Lions de la Colombie-Britannique ont également brisé cette coupe au moment des célébrations de 2006.

Les Eskimos d’Edmonton ont endommagé le trophée trois fois : un joueur l’a échappé en 1978, un autre s’est assis dessus accidentellement en 1987 et un joueur de ligne offensive lui a donné un coup de tête en 1993.

Une des poignées de la coupe s’est brisée au moment où les Argonauts célébraient, en 2012. Dans toute son histoire, la coupe Grey a été brisée six fois par les joueurs.

Un peu d’attention, s'il vous plaît!

Des joueurs de football qui tiennent une coupeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Alouettes Nov. 27, 1977

Photo : Aucune / The Canadian Press/CPI

Le lendemain de la victoire des Stampeders de Calgary, en 1998, les joueurs ont presque quitté la ville sans le légendaire trophée.

Tout juste avant d’embarquer dans l’avion, à l’aéroport, les membres de l’équipe ont réalisé qu’ils avaient oublié la coupe à l’hôtel. N’oublions pas qu’à cette époque, le trophée avait une valeur d’environ 53 000 $. Une situation similaire est arrivée aux Lions de la Colombie-Britannique en 1964.

En 1984, après une fête organisée en l’honneur de la victoire des Blue Bombers de Winnipeg, le directeur général de l’époque, Paul Robson, a été le dernier à quitter l’aréna de Winnipeg… et il a retrouvé le trophée au centre de la patinoire.

Miraculeusement sauvée des flammes

En mars 1947, la coupe Grey est sortie indemne d’un incendie qui a eu lieu au Toronto Argonaut Rowing Club.

Selon une légende urbaine, la tablette sur laquelle était déposée la coupe a cédé pendant l’incendie. En tombant, la coupe s’est accrochée à un clou enfoncé dans le mur.

Tous les autres trophées, fanions et médailles ont été détruits par le feu, sauf la coupe Grey, miraculeusement.

Un trophée historique

Le trophée de la coupe GreyAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La coupe Grey

Photo : Serge Clavet/Radio-Canada

La coupe Grey est l'un des plus anciens trophées de sport en Amérique du Nord. Elle a été soulevée par plusieurs athlètes légendaires et elle est passée au travers de bien des péripéties.

Si vous décidez d’aller vous promener près de la Place TD pendant les festivités de la Coupe Grey, n’hésitez pas à aller rendre visite à ce trophée qui aura marqué l’histoire du football canadien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !