•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des escaliers mécaniques de la STM en chantier depuis plus d'un an

Le remplacement des escaliers mécaniques de la station Edouard-Montpetit prendra plus de temps que prévu, annonce une pancarte. « Des ajustements supplémentaires sont nécessaires afin d’assurer la fiabilité de l’escalier », peut-on y lire.

Selon la STM, le coût de fabrication d'un escalier mécanique est d'environ 500 000 $. Le coût d'installation se chiffre à 200 000 $.

Photo : Radio-Canada / Jean-Sébastien Cloutier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les travaux de remplacement des escaliers roulants de quatre stations de métro du réseau de la Société de transport de Montréal (STM) ont pris du retard en raison d'un problème de fabrication, tant et si bien que les usagers n'y ont plus accès depuis plus d'un an.

En juin 2016, la STM annonçait un investissement de 34 millions de dollars afin de rénover son parc d’escaliers mécaniques, qui visait notamment à remplacer 24 escaliers roulants et à restaurer 39 autres installations.

Quatre stations de métro, ciblées comme prioritaires, ont fermé l'accès à leurs escaliers mécaniques la même année. À ce jour, les travaux ne sont toujours pas terminés.

Les escaliers des stations Edouard-Montpetit et Jean-Talon sont en arrêt depuis juillet 2016, tandis que ceux de Saint-Michel font l'objet de travaux depuis janvier 2016. Le remplacement des escaliers de la station Côte-des-Neiges a été retardé à mars 2017.

« Ça crée une grosse congestion le matin quand on monte pour aller à nos cours, alors il faut vraiment s’y prendre d’avance », déplore une étudiante interrogée par Radio-Canada.

Si plusieurs étudiants sont incommodés par les travaux, le problème affecte aussi des usagers plus âgés, qui trouvent la montée « difficile » et « fatigante ».

La date de remise en service de ces escaliers demeure « indéterminée pour le moment », a indiqué Amélie Régis, conseillère corporative aux affaires publiques de la STM.

Problème de fabrication

Les travaux s'étirent en raison d'un problème de fabrication qui concerne l’alignement de l’escalier, a fait savoir la STM, sans donner plus de détails. Mme Régis n'a pas voulu commenter les conséquences de ce retard sur le budget alloué au projet.

« Nous sommes en lien avec le fabricant [Fujitec] pour corriger la situation et poursuivre les remplacements entamés », a-t-elle indiqué.

En attendant que le problème de fabrication soit réglé, les travaux ont cessé. La STM affirme ne pas vouloir mettre d’autres escaliers hors service inutilement.

« Les quatre stations servent en quelque sorte de modèle pour les prochains escaliers », soutient Mme Régis, qui précise que les travaux de réfection et de remplacement des autres escaliers pourront commencer dès que le problème sera réglé.

Les usagers des stations en question sont pour l’instant redirigés vers d’autres escaliers en position de montée. Des alternatives sont toujours offertes, affirme la STM.

Les travaux, qui prévoient aussi une réfection majeure des escaliers des stations Côte-Vertu, Outremont, Acadie, de Castelnau, Fabre, d’Iberville, Bonaventure et McGill, doivent se terminer d'ici 2020.

Avec les informations de Jean-Sébastien Cloutier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !